MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 38 avril 2014 > À Nancy : « Je consomme donc je suis ? »

À Nancy : « Je consomme donc je suis ? »

Le bonheur, vous l’imaginez comment ? … Être riche, beau, en forme ? Qu’est-ce que l’on souhaite être en consommant ? … Être un artiste comme le businessman de Starmania ?… Être reconnu, aimé ? A Nancy le 19 février, nous avons réfléchi avec Benoît Heilbrunn, professeur en marketing et philosophe, sur les comportements du consommateur.

Pour réaliser nos désirs, il faut consommer. La consommation a plusieurs visages. L’échange : je prends, en retour je donne de l’argent. Le don qui implique un autre don. L’utilisation d’objets : je casse, je répare. Et le débarras : je jette, je recycle. Consommer, c’est plus vaste qu’acheter, c’est un ensemble de pratiques, une façon de penser.
Nous consommons aussi un nom, une marque. Nous consommons l’histoire que nous racontent la publicité et le marketing. Nous consommons aussi un service : avec le chocolat pris à l’Excelsior, brasserie historique de Nancy, nous achetons le cadre et le service, c’est une valeur émotionnelle...
Notre consommation est liée à un système, à une culture, au bouche à oreille. On y recherche une reconnaissance.

Le consommer toujours plus, système dans lequel nous sommes plongés, peut être mortifère.
Le schéma consommer = posséder = être heureux ne fonctionne pas. Consommer n’est pas la clef du bonheur, il est essentiel d’en prendre conscience et d’en faire prendre conscience les jeunes... Ne faut-il pas aller vers une consommation intelligente et raisonnable ?
Aller vers une société de la décroissance ? Du partage ?

N.W.

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ