MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 48 avril 2015 > Dieu s’intéresse-t-il à notre travail ? Les bonnes feuilles !

Dieu s’intéresse-t-il à notre travail ? Les bonnes feuilles !

La réponse du MCC paraît le 9 avril ! Le livre que nous attendions tous est bientôt à notre disposition. Beaucoup de membres du Mouvement, de témoins, d’amis ont contribué à son écriture. Découvrez en quelques-uns ici !

Parmi ces nombreuses signatures, le jésuite Henri Madelin nous entraîne dans l’histoire du MCC : « On ne présuppose plus, comme au temps d’une France qui se croyait globalement chrétienne, un mouvement où tout membre serait d’emblée chrétien. »

Patricia Lormeau, cadre dirigeante, partage avec nous sa vie d’équipe : « Depuis tout ce temps, la réunion d’équipe, chaque mois, le vendredi soir, est un lieu comme il y en a peu, où chacun peut s’exprimer, écouter, échanger en vérité. Rien à vendre, rien à masquer, on peut avancer à découvert, sans crainte d’être jugé, d’ennuyer l’autre. »

Savez-vous aussi que Chris Delepierre, jeune professionnel (JP) du MCC à Lille, questionne pour nous l’ambition et en particulier la sienne : « Quand j’étais très jeune, je voulais changer le monde à la manière de Bill Gates : créer une grande entreprise et faire fortune pour la redistribuer aux plus pauvres. Le temps m’a appris à mieux définir et préciser cette ambition personnelle, le désir de réaliser ma vocation personnelle, que je revisite chaque jour : l’ambition de changer le monde… Même de manière infime, en entreprenant des projets porteurs de sens, et si possible au bon goût de l’Esprit Saint ! »

… et Françoise Alexandre, xavière, esquisse la vie de ces JP : « Dans cette période de l’existence où il y a beaucoup à construire, à consolider, comment trouver un équilibre de vie, prendre le temps du repos nécessaire ? Les premiers pas dans la vie professionnelle, dans un contexte socio-économique qui exige toujours plus de performance, vont parfois de pair avec l’éloignement de la famille et l’expérience de la solitude. D’où l’importance de s’intégrer dans un réseau, d’appartenir à un groupe structuré qui est aussi un espace de convivialité et d’amitié. »

Retrouvez ces plumes et bien d’autres dans Dieu s’intéresse-t-il à notre travail  ? (dites : DIT !). Avec eux, nous allons maintenant pouvoir (re)découvrir toute la richesse de la démarche originale du MCC. Procurez-vous vite ce précieux livre, témoin d’une réflexion constamment en prise avec les multiples enjeux de notre monde, d’hier à aujourd’hui !

Françoise Brunelle

Pour le commander

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ