MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 50 juin 2015 > Est-il possible de mettre en œuvre la solidarité dans l’entreprise (...)

Est-il possible de mettre en œuvre la solidarité dans l’entreprise ?

Le dimanche 12 avril, les membres du MCC des Alpes-Maritimes se sont réunis pour leur halte spirituelle annuelle, sur le thème : « Solidarité de quartier et d’entreprise : comment reconnaître l’autre dans sa diversité ? ». Le document « Au cœur de la solidarité, la joie de l’Évangile » a ouvert notre réflexion, nous rappelant qu’évangélisation et promotion humaine sont liées.

Donner sa place au pauvre demande non seulement une conversion personnelle mais aussi une action en profondeur, pour des changements structurels : « Évangéliser, c’est humaniser les conditions de vie au quotidien ». Le Père Bruzzone est curé à l’Ariane, quartier de Nice où les conditions de vie sont difficiles. Il est fortement engagé auprès des défavorisés :
— SAMU soupe et la maraude (distribution quotidienne de repas chauds aux personnes vivant dans la rue)
— « l’épicerie de Marie » (épicerie solidaire et lieu d’évangélisation, de rencontre inter-culturelle)
— accueil de personnes en situation d’exclusion.
Il a invité les membres du MCC à agir là où ils sont pour promouvoir les actions de solidarité et de justice au coeur de la société.

Un temps personnel a permis aux participants d’intérioriser ce témoignage : « Qui est mon prochain ? Quel écho retentit dans ma vie ? » Lors des temps d’échange en équipe, plusieurs ont relevé que ces réalités sont souvent bien éloignées des préoccupations des milieux où ils vivent.
Est-il possible de mettre aussi en œuvre cette solidarité dans les entreprises ? Maixent de Préville, membre du MCC, directeur commercial dans l’industrie des parfums a livré son témoignage de « Sourcing solidaire ». La recherche des composants aromatiques pour fournir les fabricants de parfum entre en concurrence directe avec la production alimentaire, vers laquelle les agriculteurs se tournent en période de difficultés. Son entreprise a mis en place un système de contrats à très long terme, investissant dans les moyens de production et partageant les bénéfices avec les agriculteurs, dans tous les pays du monde. Ce cycle vertueux maintient les cultures sur place et permet aux producteurs de se développer et de gagner leur vie décemment. Cette démarche montre que les employés et/ou consommateurs peuvent promouvoir la solidarité dans les entreprises, et que même avec des objectifs de rentabilité on peut agir pour un monde plus humain.

Isabelle Vela, responsable du secteur Alpes-Maritimes

Écouter l’émission de RCF Nice Cote d’Azur consacrée à cette journée

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ