MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 45 janvier 2015 > Jésus, le manager idéal ?

Jésus, le manager idéal ?

Comment, dans ses rapports avec les autres, les attitudes du Christ peuvent-elles être sources d’inspiration pour les managers d’aujourd’hui ? Que nous dit sa capacité à donner du sens, à parler en vérité, à s’enrichir de l’autre...Tel fut l’enjeu d’une soirée aux Bernardins où intervenaient Claire Pedini, DGA-Ressources Humaines à Saint-Gobain, et François-Daniel Migeon, fondateur du cabinet Thomas More Partners.

Le Christ fait montre d’humilité et de délicatesse. L’humilité n’est pas effacement mais aptitude à voir le réel tel qu’il est. Il est en permanence attentif à l’individu et au groupe. La clé de la performance de l’entreprise aujourd’hui est très largement fonction de la capacité des managers à « remettre de l’humain », de la bienveillance dans les rapports entre ses collaborateurs.
L’écoute du Christ est réelle : ce qu’il dit ou fait prend totalement en compte ce que son interlocuteur lui répond. Il est dans une posture de développement et non d’instrumentalisation de l’autre. Dans sa manière d’aborder une personne, il commence souvent par demander un service : ainsi avec la Samaritaine (« Donne-moi à boire ») ou avec Zachée « Il faut que j’aille demeurer dans ta maison »). Avec ses disciples, il prend le risque de la liberté de l’autre, ainsi avec Judas ou Pierre ; il leur fait confiance.
Manager – serviteur. Enfin, un bon manager prépare sa succession ; ainsi le Christ s’efface pour que l’Eglise grandisse avec Pierre.

Patrice Lucas

Vidéo de la table ronde du 16 décembre sur le site de KTO

— F-D Migeon a publié Invitation au leadership authentique chez Eyrolles
— La soirée était organisée en collaboration avec les Jeunes mécènes des Bernardins

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ