MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 45 janvier 2015 > Le CCFD-Terre solidaire et le MCC : quelles synergies ? Notamment pour les (...)

Le CCFD-Terre solidaire et le MCC : quelles synergies ? Notamment pour les jeunes ?

Il y a un peu plus de 50 ans, à la suite d’un cri d’alarme de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (la FAO), consécutif à une famine meurtrière, le pape Jean XXIII lançait un appel aux chrétiens du monde. Les évêques français y ont répondu en créant le Comité catholique contre la faim et pour le développement, collégialité de mouvements et services d’Église dont le MCC fait partie.

Devenu depuis CCFD-Terre solidaire, sa mission n’a pas varié car aujourd’hui dans le monde, encore 1 personne sur 7 souffre de la faim : agir sur les causes structurelles de la faim, de la pauvreté et des inégalités, en s’inscrivant dans une perspective de solidarité internationale et en s’investissant dans des dynamiques de transformation sociale (voir la présentation de l’intervention CCFD à l’Équipe nationale d’octobre). Parmi les causes de ce fléau on peut identifier les paradis fiscaux, la spéculation sur les denrées alimentaires, les agrocarburants au détriment des cultures alimentaires, l’accaparement des terres. Peut-être, de façon plus ou moins directe, les entreprises pour lesquelles nous travaillons (beaucoup), et nos habitudes de consommation, sont-elles impliquées dans ces causes ? Cela nécessite de notre part un travail de discernement ce qui est bien le lieu de nos équipes MCC. Ainsi, pourquoi ne pas réfléchir sur le récent plaidoyer du CCFD qui vise à alerter sur les impacts des pratiques de certaines multinationales dans les pays du Sud ?

À noter que l’un des 3 leviers d’action de l’ONG catholique est l’éducation au développement qui touche les jeunes dans leur cursus scolaire et universitaire : il n’est pas étonnant de retrouver au CCFD des jeunes adultes (appelés JA), acteurs dans les diocèses. La comparaison avec les JP du MCC n’est pas fortuite...

Le MCC s’est récemment donné un prénom : Vivre et travailler autrement. Le texte final du dernier rapport d’orientation du CCFD intitulé Quel monde voulons-nous ?nous souffle quelques idées sur ce que cet autrement peut impliquer : partage équitable, bien commun, justice sociale, vivre ensemble, vie démocratique, participation citoyenne, fraternité, équilibre écologique…, nous invitant aussi à quelques ruptures.

Ludovic Salvo, délégué MCC au CCFD

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ