MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > Publications > Vies d’équipe > Vie personnelle et vie spirituelle > Mobiles ou déracinés ?

Mobiles ou déracinés ?

Quoi de mieux, pour ouvrir la soirée, que d’écouter quelques phrases de l’appel que fit Dieu à Abraham. Un texte immensément célèbre commençant ainsi : « Pars de ton pays, de ta famille et de la maison de ton père vers le pays que je te ferai voir ». Danièle Michel, xavière, qui accompagne les JP de la région Paris, propose cette préparation à tous ceux que le thème intéresse.

- 1er temps : Ouvrir la réunion par l’écoute de l’appel d’Abraham, Genèse 12 (1-5)

« Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai. Je rendrai grand ton nom. Sois en bénédiction… En toi seront bénies toutes les familles de la terre. » Abraham partit comme le Seigneur le lui avait dit …Abraham avait soixante-quinze ans quand il quitta Harrân. Et ils partirent pour le pays de Canaan ».
Sur un ordre de Dieu, il abandonne sa patrie, son clan, geste inouï à une époque où l’individu n’existe que par l’appartenance à sa communauté. En quittant son territoire il devient solidaire de toutes les nations auxquelles il transmettra la bénédiction de Dieu accordée à sa descendance, précise le « Commentaire de la Bible expliquée ».

- 2ème temps : Revisiter mon histoire professionnelle

— A-t-elle été traversée par des déplacements choisis ou subis ? Expatriation, changements de poste, d’entreprise, déplacements fréquents et longs, congé parental ou de maternité, réorientation, chômage…
— Comment ai-je accueilli ces opportunités ? Quelles ont été mes motivations pour me risquer ou refuser ? Quels obstacles ai-je pu ou non dépasser ?
— De ces diverses expériences, quels bienfaits reçus ? Quels échecs subis ?
Fort de ce parcours accompli, quel regard puis-je porter sur l’avenir et les chances à saisir ?

- 3ème temps : Rendons toute grâce reçue à Dieu, lui qui nous guide par son Esprit

Redisons notre Foi en Lui en écoutant cet extrait de la lettre aux Hébreux (11, 8 -12). Ce passage peut être lu à 3 voix lentement avec une pause entre chaque verset. Ou par une invocation libre à la suite du partage vécu en équipe.
« Par la foi, répondant à l’appel, Abraham obéit et partit pour un pays qu’il devait recevoir en héritage, et il partit sans savoir où il allait. Par la foi, il vint résider en étranger dans la terre promise, habitant sous la tente…Car il attendait la ville munie de fondations, qui a pour architecte et constructeur Dieu lui-même. »

Danièle Michel (xavière, accompagnatrice du secteur JP, Région Paris)

NB : Les équipes qui réfléchiront sur cette vie d’équipe sont vivement encouragées à transmettre les trois points forts de leurs échanges (article de 1500 caractères maximum) à leur responsable de région et à l’équipe de rédaction de la Lettre
Par avance merci !

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ