Si vous n'ętes pas encore abonné,cliquez ici pour vous inscrire à cette newsletter

 

La News de Responsables
Cliquez ici si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter
ou si les liens ne sont pas actifs Cliquez ici si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter

48 AVRIL 2015

EDITORIAL

Contre la résignation

La situation actuelle de notre société est complexe : la vie économique ne semble pas vouloir repartir, du moins pas suffisamment ; la vie politique est confrontée à une nouvelle donne qui n’est pas sans inquiéter bon nombres de personnes ; la vie sociale, secouée par les attentats récents, a du mal à trouver des repères pour la construction d’un vivre ensemble apaisé ; la vie religieuse elle-même cherche sa place dans la vie de notre pays ; …

Il pourrait être tentant de baisser les bras. Combien de fois ai-je entendu le repli individualiste justifié par l’impossibilité d’agir sur les structures ? Et quand bien même il peut y avoir parfois de grandes déclarations, voire de très grandes manifestations, on ne peut être que frappé de constater qu’elles n’influent guère sur le nombre de personnes qui s’engagent concrètement au service du bien commun.

Dans quelques jours, nous fêterons Pâques. Notre Dieu, en Jésus, a pris chair de notre chair. Il est venu partager notre vie jusque dans nos morts pour que nous partagions sa vie jusque dans sa résurrection. Tout l’Évangile est là : « Cet homme Jésus, vous l’avez mis à mort, Dieu l’a ressuscité, Il est vivant, Il est Seigneur ! » Tout l’Évangile est là : non pas une morale, mais une puissance, la puissance même de la résurrection, du Ressuscité qui, dans l’épaisseur de nos existences, vient ré-ouvrir l’avenir.

La foi en la résurrection n’est pas seulement pour demain, elle est pour aujourd’hui. Elle n’a rien de magique, elle est pourtant la puissance anti résignation. Si je ne peux pas tout, voire pas grand-chose, je sais que par Jésus, avec Lui et en Lui, tout acte bon a toujours un sens, et que dans la grâce de sa résurrection je peux toujours repartir, oser avec les hommes et les femmes de bonne volonté des chemins nouveaux…

Se résigner, pour un chrétien, c’est finalement apostasier. C’est dire, par les actes, que Christ n’est pas ressuscité, que la mort n’a pas été vaincue et que la grâce de l’avenir ne nous est pas donnée par Dieu Lui-même.

Alors, laissons-nous bousculer. Belle montée vers Pâques !

Mgr Olivier Leborgne, évêque d’Amiens
évêque accompagnateur du MCC

 
A LA UNE

Dieu s’intéresse-t-il à notre travail ? Les bonnes feuilles !

La réponse du MCC paraît le 9 avril ! Le livre que nous attendions tous est bientôt à notre disposition. Beaucoup de membres du Mouvement, de témoins, d’amis ont contribué à son écriture. Découvrez en quelques-uns ici !  Dieu s’intéresse-t-il à notre travail ? Les bonnes feuilles !

 
ENJEUX

RAPPEL : 1er débat Varenne 2015, lundi 13 avril sur « La confiance, enjeu au cœur de l’entreprise »

Les rapides évolutions du monde économique, fortement marqué par l’incertain, conduisent à une perte de confiance entre salariés et dirigeants, entreprises et clients ou partenaires publics. La confiance fait-elle encore partie des principes de management, de négociations sociales, de relations avec les clients et les fournisseurs ? Quelles nouvelles relations inventer pour dépasser la défiance et bâtir des projets d’entreprise porteurs de sens ?  RAPPEL : 1er débat Varenne 2015, lundi 13 avril sur « La confiance, enjeu au cœur de l’entreprise »

Année de la vie consacrée : quand un religieux accompagne des équipes

Depuis quelques années déjà je suis fidèle à mon poste d’accompagnateur d’équipes MCC, à Paris. Salarié moi-même dans une entreprise de presse catholique, ce regard professionnel se convertit chaque fois à la lumière de l’Évangile relu, partagé et se confronte à d’autres expériences que la mienne. Année de la vie consacrée : quand un religieux accompagne des équipes

Si vous avez entre 25 et 35 ans, tentez l’aventure de Penboc’h jeunes pros cette année (du 12 au 22 août)

Penboc’h c’est un cadre magnifique, au bord du golfe du Morbihan. Des présentations denses ouvrent la journée, accompagnées de pistes de réflexion pour réfléchir dans le calme avant le partage en groupes constitués pour toute la session et qui nous permettent de prendre du recul, d’avancer avec les autres. L’écho de Jeanne, participante à la session 2014. Si vous avez entre 25 et 35 ans, tentez l’aventure de Penboc’h jeunes pros cette année (du 12 au 22 août)

« Non à l’argent qui gouverne au lieu de servir »

C’est l’un des titres du chapitre 2 de l’exhortation apostolique du Pape François. Il nous invite également à dire « non à une économie de l’exclusion » et « non à une nouvelle idolâtrie de l’argent ». « Non à l’argent qui gouverne au lieu de servir »

 
INITIATIVES

Contribution d’une équipe MCC à la réflexion du synode sur la famille

Bien que relevant du champ de la famille, les sujets évoqués au synode nous concernent aussi dans notre vie professionnelle : parce que beaucoup, par leur métier, sont en prise avec ces sujets (éducateurs, intervenants sociaux, acteurs de l’aide aux couples) et dans la mesure où la référence catholique bute souvent sur ces questions. Répondant à l’invitation faite par le pape aux laïcs de contribuer à la réflexion sur la famille, une équipe nous a transmis sa copie. En voici quelques extraits.  Contribution d’une équipe MCC à la réflexion du synode sur la famille

« En mouvement aux périphéries »

Le 20 mars a eu lieu dans les locaux du 18 rue de Varenne à Paris, une journée de formation de 30 responsables nationaux des mouvements d’Action catholique spécialisée ACI, ACO, MRJC, JIC, JOC et MCC). Quelle place ont les mouvements aujourd’hui dans l’Église ? « En mouvement aux périphéries »

Vatican II à l’heure des technosciences

Les technosciences sont-elles une chance ou une menace ? Face à elles, la doctrine sociale de l’Église peut-elle nous éclairer ? À l’invitation du service des formations permanentes des Alpes Maritimes et en partenariat notamment avec le MCC, une centaine de personnes se sont rassemblées à Nice pour écouter Jérôme Vignon aborder ces sujets à la lumière prophétique de la constitution pastorale « Gaudium et Spes » issue de Vatican II. Vatican II à l’heure des technosciences

 
INTERNATIONAL

Chrétiens d’Orient : la piste iranienne ?

« Vers la fin des chrétiens d’Orient ? » C’est le titre de la rencontre débat organisée le 13 février dernier à Troyes en présence de Jean-François Colosimo, orthodoxe lui-même, spécialiste des questions chrétiennes du Moyen-Orient et philosophe.  Chrétiens d’Orient : la piste iranienne ?

Quoi de neuf au SIIAEC ?

Les ONG d’inspiration catholique (dont le SIIAEC), cosignataires de la déclaration portant sur le travail décent et le programme de développement post 2015 en date du 13 juin 2013, s’approprient de plus en plus la démarche de plaidoyer à l’origine adaptée aux organisations internationales. Une 1ère rencontre avec la Commission des épiscopats de la Communauté européenne (COMECE) au Parlement européen le 17 mars dernier a concrétisé cette tendance. Quoi de neuf au SIIAEC ?

 
VISAGES

La doctrine sociale de l’Église au cœur de l’engagement de Daniele

Originaire de Reggio Emilia en Italie, Daniele Pederzoli arrive en France il y a 11 ans. Installé dans la région de Rouen, c’est via une affiche qu’il est informé de la tenue d’une journée organisée par le MCC autour de « la souffrance au travail ». Avec sa femme, Daniele décide d’y aller et, à la suite de cette journée riche en partage d’expérience, il rejoint une équipe dont la bienveillance renforce son envie d’engagement.  La doctrine sociale de l’Église au cœur de l’engagement de Daniele

 
CULTURE

Un candide à sa fenêtre

Voici le livre d’un auteur que nous n’avons pas l’habitude de chroniquer. Régis Debray est bien loin de sa jeunesse gauchiste, lorsqu’il admirait et suivait Che Guevara… Il nous livre de courts textes sur des sujets très différents, des bribes où il « se donne des verges pour se faire batttre » regroupés par thème : Frances (au pluriel car pour l’auteur, cette réalité est multiple), mondes, politiques, philosophies, arts et littératures.  Un candide à sa fenêtre

Cultiver la sérénité au travail

Qu’est-ce qui pourrait me rendre la vie plus belle au travail ? Si vous vous posez cette question, le livre de Michel Bernard, formateur en ressources humaines et coach, pourrait vous y aider. Il propose quatre chemins de sérénité avec des exemples, des exercices, des outils et des réflexions qui devraient permettre de progresser pour clarifier son cap, accueillir ce qui se passe ici et maintenant, simplifier son environnement professionnel et cultiver la bienveillance au travail. Cultiver la sérénité au travail

Ralentir au travail et en finir avec le temps toxique

Slow Business : un anglicisme qui renverse les habitudes néfastes du toujours plus et toujours plus vite dans le monde professionnel. L’auteur, fondateur aussi de l’Association française du management équitable, ne fait nullement une nouvelle apologie de la lenteur ou de la paresse, mais convie à un changement profond de fonctionnement. Ralentir au travail et en finir avec le temps toxique

 

Agenda du mois

NL_puce_rouge {GIF} Viens combler ta soif de Dieu
Week-end JP Centre-Est/PACA
11 et 12 avril dans le Beaujolais (Rhône)

NL_puce_rouge {GIF} Solidarité de quartier et d’entreprise : comment reconnaître l’autre dans sa diversité ?
dimanche 12 avril
Halte spirituelle organisée par le secteur des Alpes-Maritimes

NL_puce_rouge {GIF} RSE, l’Être Humain au cœur des préoccupations
dimanche 12 avril à Paris
journée organisée conjointement par le CCFD et le MCC

NL_puce_rouge {GIF} Construire la confiance, la confiance pour construire ?
1ère soirée des Débats Varenne 2015
lundi 13 avril à Paris

NL_puce_rouge {GIF} Au cœur de la Haute-Savoie, des vacances en famille autrement
du samedi 19 au dimanche 25 juillet
au Chalet des Cyclamens au Reposoir

NL_puce_rouge {GIF} Pèlerinage en Terre Sainte
du 26 septembre au 4 octobre


NOUVEAU

Responsables n°426 - mars/avril 2015

disponible
— en téléchargement pour les aumôniers et accompagnateurs, et les membres ayant cotisé dans l’année
— en version papier sur abonnement : 28 € pour 4 numéros par an]

Vous désabonner de cette lettre Vous désabonner de cette lettre Contacter la rédaction Contacter la râ€Å¡daction
VOIR EN LIGNE