Si vous n'ętes pas encore abonné,cliquez ici pour vous inscrire à cette newsletter

 

La News de Responsables
Cliquez ici si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter
ou si les liens ne sont pas actifs Cliquez ici si vous ne visualisez pas correctement cette newsletter

62 SEPTEMBRE 2016

EDITORIAL

Doucement ! On est pressés

J’avais 16 ans, et je passais des vacances à la montagne avec des amis, chez un jésuite basque dont je salue ici la mémoire, Roger de Fuentes. Nous projetions une excursion vers le pont d’Holzarté, et il nous disait, mi-ironique, mi-sérieux : « si vous vous pressez il vous faudra deux heures ; en prenant votre temps ça durera une heure et demie ». Ceux qui marchent en montagne, ou ceux qui regardent le Tour de France, savent bien que celui qui arrive le premier n’est pas celui qui part le plus vite.

Alors que la rentrée nous ramène vers nos rythmes de vie trépidants, c’est le moment de méditer le thème de notre Congrès : regarder en face cette hyperactivité, parfois vide de sens, qui remplit nos journées, et qui se marie très bien avec l’inertie pour faire ce qui est réellement important.

Cet été, le tweet des jésuites de France #1MoisAvecIgnace nous renvoie opportunément à une très belle lettre qu’il écrivit en 1555 : « Il me semble que vous devriez vous résoudre à faire avec calme ce que vous pouvez. (…) Pourvu que l’on donne satisfaction à Dieu,- ce qui est plus important que de donner satisfaction aux hommes - il n’est pas nécessaire de se fatiguer outre mesure. Bien plus, lorsqu’on s’est efforcé d’agir de son mieux, on peut abandonner tout le reste à celui qui a le pouvoir d’accomplir tout ce qu’il veut ». Voir prière

Ainsi va la préparation de notre Congrès : doucement ! On est pressés. Il reste tant à faire, ne serait-ce que s’inscrire, avant qu’il ne soit trop tard pour choisir ses ateliers préférés.

Et comme vous m’avez suivi jusqu’ici, je vous offre, en bonus, le refrain du chant du Congrès :

« Seigneur des siècles et des jours,
Donne ton rythme à notre course.
Fils du Dieu vivant,
Sois le maître de notre temps »

Tristan Lormeau, responsable national

 
CAP VERS LE CONGRES

Soyons chacun les ambassadeurs du Congrès !

Avec la rentrée, voilà le temps de se projeter et des bonnes résolutions. Nous ne résistons pas à l’envie de vous en partager quelques-unes. Dans deux mois : les 12 et 13 novembre prochains a lieu le Congrès du Mouvement, vous le savez déjà fort probablement. Vous êtes déjà 800 à y être inscrits : bravo !  Soyons chacun les ambassadeurs du Congrès !

« Accélérer jusqu’où ? » : un sujet vital ! Témoignage d’un intervenant au Congrès

Invité à nous faire prendre conscience de la nécessité de décélérer et de détoxifier notre temps à l’occasion d’une des assemblées interactives du Congrès (samedi 12 novembre, 16h), Pierre Moniz-Barreto nous confie son expérience intime du temps. « Accélérer jusqu’où ? » : un sujet vital ! Témoignage d’un intervenant au Congrès

Dans La Vie du 15 septembre, un témoignage de Claire Degueil sur le thème du Congrès !

« Comment éviter que l’accélération du monde nous fasse passer à côté d’enjeux comme les crises sociale et écologique ? » Interviewée par l’hebdomadaire catholique, Claire Degueil, directrice des ressources humaines chez Danone Eaux France et membre de notre Bureau national, explique pourquoi il y a urgence à replacer l’homme au cœur des préoccupations du monde économique. Dans La Vie du 15 septembre, un témoignage de Claire Degueil sur le thème du Congrès !

 
A LA UNE

Un nouveau numéro de Responsables dédié au Congrès : en ligne dès le 30 septembre

"Dans cette accélération du monde, trouver la meilleure part", ce titre, comme ce numéro de votre revue, invite à rechercher ce qui, dans notre quotidien frénétique, est porteur de sens. Il prolonge le numéro 430 de mars consacré à l’intensification des rythmes et à la question de la difficulté à composer avec le temps.  Un nouveau numéro de Responsables dédié au Congrès : en ligne dès le 30 septembre

 
ENJEUX

Découvrez la proposition du réseau Responsabilité sociale et environnementale (RSE) du CCFD-Terre solidaire

"Quelle RSE dans l’extraction des matières premières ? Un modèle à construire". Le prochain week-end national du réseau thématique du CCFD-Terre Solidaire permettra de découvrir et creuser les problématiques liées à l’extraction des ressources naturelles, comprenant leur impact sur les communautés locales et leur environnement et de réfléchir aux alternatives possibles en matière de développement.  Découvrez la proposition du réseau Responsabilité sociale et environnementale (RSE) du CCFD-Terre solidaire

 
INITIATIVES

L’écologie en questions à Brest

Les équipes du Finistère se sont retrouvées à Keraudren (Brest) pour leur réunion de fin d’année. Cette rencontre fut l’occasion de retrouvailles pour les anciens équipiers et de connaissance pour les plus jeunes.  L’écologie en questions à Brest

 
INTERNATIONAL

Quel lien entre le cœur de nos vies d’équipes au MCC et l’Afrique ?

Les jésuites de la province d’Afrique de l’Ouest, qui s’étend du Sénégal au Congo-Brazzaville en passant par la Côte d’Ivoire et le Cameroun, sont désireux de contribuer à développer l’esprit du MCC dans les pays où ils sont en mission. Quel trésor caché du MCC avons-nous donc à cœur de partager avec les cadres africains ?  Quel lien entre le cœur de nos vies d’équipes au MCC et l’Afrique ?

 
VISAGES

Emmanuel Prat met son énergie et son optimisme au service de la commission Thème

Quand on demande à Emmanuel Prat quelle est sa citation favorite, il convoque Churchill : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté ». Vous l’avez compris, Emmanuel est plutôt du côté du verre à moitié plein ! Quoi de mieux pour préparer notre Congrès et animer la commission Thème avec Patrice Gravellier ?  Emmanuel Prat met son énergie et son optimisme au service de la commission Thème

 
VIE D’EQUIPE

Courir, c’est la vie qui jaillit ; mais courir après le temps... Juste dépense ou dépense vaine ?

Depuis plusieurs mois la préparation du Congrès, la lettre mensuelle ou Responsables nous proposent des représentations qui donnent au temps dimensions, couleurs, figures. Chimère diront certains de vouloir représenter le temps. Pourtant ces représentations expriment toutes l’évanescence d’un temps qui bouge, se contracte ou s’étire, s’accélère : un temps jamais figé.  Courir, c’est la vie qui jaillit ; mais courir après le temps... Juste dépense ou dépense vaine ?

 
CULTURE

Le marché n’a pas de morale

Vivre ensemble ? Aujourd’hui les désaccords entraînent une balkanisation de la communauté nationale, la disparition d’un projet collectif, du bien commun et de véritables guérillas. Tout ce qui est économiquement efficace est considéré comme bon.  Le marché n’a pas de morale

Marchés financiers, sans foi ni loi ?

Le livre de David Allouche, enseignant en finance de marché, et Isabelle Prigent, directrice adjointe de la communication au sein d’une institution financière, devrait convaincre chacun qu’il faut dépasser l’accusation simpliste de la mauvaise finance pour se faire acteur dans la construction du monde de demain. Marchés financiers, sans foi ni loi ?

 
PRIERE

Faire avec calme ce qu’on peut - Saint Ignace de Loyola

Il me semble que vous devriez vous résoudre à faire avec calme ce que vous pouvez. Ne soyez pas inquiets de tout, mais abandonnez à la divine Providence ce que vous ne pouvez accomplir par vous-même.

Sont agréables à Dieu notre soin et notre sollicitude raisonnables pour mener à bien les affaires dont nous devons nous occuper par devoir. L’anxiété et l’inquiétude de l’esprit ne plaisent point à Dieu.

Le Seigneur veut que nos limites et nos faiblesses prennent appui en sa force et en sa toute-puissance ; il veut nous voir croire que sa bonté peut suppléer à l’imperfection de nos moyens.

Ceux qui se chargent d’affaires nombreuses, même avec une intention droite, doivent se résoudre à faire simplement ce qui est en leur pouvoir, sans s’affliger s’ils ne parviennent pas à tout réaliser comme ils le voudraient. A condition toutefois qu’ils aient accompli tout ce que la nature humaine peut et doit faire selon les indications de la conscience.

Si on doit laisser de côté certaines choses, il faut s’armer de patience, et ne pas penser que Dieu attend de nous ce que nous ne pouvons pas faire : Il ne veut pas davantage que l’homme s’afflige de ses limites.

Pourvu que l’on donne satisfaction à Dieu,- ce qui est plus important que de donner satisfaction aux hommes – il n’est pas nécessaire de se fatiguer outre mesure. Bien plus, lorsqu’on s’est efforcé d’agir de son mieux, on peut abandonner tout le reste à celui qui a le pouvoir d’accomplir tout ce qu’il veut.

Plaise à la divine Bonté de nous communiquer toujours la lumière de la Sagesse, pour que nous puissions voir clairement et accomplir fermement son bon plaisir, en nous et dans les autres… pour que nous acceptions de sa main ce qu’il nous envoie, en faisant cas de ce qui a le plus d’importance : la patience, l’humilité, l’obéissance et la charité…

Que Jésus-Christ soit seulement en nos âmes avec ses dons spirituels ! Amen.

Saint Ignace de Loyola (1491-1556) - Lettre du 17/11/1555
  Faire avec calme ce qu’on peut - Saint Ignace de Loyola

 

Agenda du mois

-  Rentrée en Isère
mardi 20 septembre à Grenoble

-  Rentrée dans le Rhône
mardi 20 septembre à Lyon 2ème

-  Rentrée en Bourgogne Franche-Comté Ouest
Comment repenser nos vies professionnelles dans un monde qui accélère
samedi 24 septembre à Dijon

-  2 Messes de rentrée en Hauts de Seine
samedi 24 septembre à partir de 17h

-  Rentrée Paris
vendredi 30 septembre à Paris 5ème

-  Rentrée JP Paris
De quelle année ai-je envie ?
samedi 1er octobre à Rouen

-  Mieux discerner pour mieux décider
session en partenariat avec le Centre Sèvres
6 jeudis du du 6 octobre au 17 novembre

-  Soirée débat sur le management
lundi 10 octobre à Saint-Étienne

-  Rentrée en Auvergne
Humaniser mon lieu de travail
samedi 8 octobre à Orcines

-  Rentrée en Yvelines Val d’Oise
samedi 8 octobre à Sartrouville

-  Congrès 2016
samedi 12 et dimanche 13 novembre à La Plaine Saint-Denis (Seine Saint Denis)


Je m’abonne à la Lettre du MCC


Bientôt
Responsables n°432- Spécial Congrès
3e trimestre 2016

disponible en version papier : 28 € pour 4 numéros par an
— en téléchargeant le bulletin d’abonnement
— en réglant en ligne dans l’espace membres

Vous désabonner de cette lettre Vous désabonner de cette lettre Contacter la rédaction Contacter la râ€Å¡daction
VOIR EN LIGNE