MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > Publications > Vies d’équipe > Entreprise et société > RSE, une dynamique à l’oeuvre

RSE, une dynamique à l’oeuvre

D’année en année, le questionnement et les problématiques éthiques interrogent nos pratiques
et s’étendent à de nouveaux champs de nos existences : politique, santé et biologie, droit, sciences,
finances, entreprises, management.. « Être socialement responsable signifie non seulement satisfaire
pleinement aux obligations juridiques applicables mais aussi aller au-delà et investir davantage
dans le capital humain, l’environnement et les relations avec les parties prenantes » d’après le Livre
vert de la Commission Européenne (Com 01).

- 1er temps
Deux manières de procéder au choix :
Dans mon secteur d’activité, cette
dimension de responsabilité sociétale :
• est-elle intégrée dans la stratégie
et la gestion de l’organisation ?
Si oui, présenter les lignes directrices
choisies par mon entreprise, leur mise
en oeuvre et rendre compte de mon
implication, mon questionnement.

Un échange s’en suit qui peut durer tout
le temps de la réunion, si besoin.

• est-elle inexistante ? Considérer,
alors quels en sont les causes,
les obstacles rencontrés et, si de possibles ouvertures se dessinent, voir comment agir personnellement et collectivement

Soumettre l’analyse à la réflexion des
membres et s’éclairer mutuellement.

- 2ème temps
« Plus on est proche d’une richesse
abondante, plus le comportement
doit être droit et rigoureux et le rapport
à l’argent irréprochable » (in, Revue
de l’antenne sociale de Lyon
,
n° spécial Regards du 4.11.08).
• Comment je reçois une telle
affirmation dans mon activité
professionnelle aujourd’hui ?
Que mettre en oeuvre personnellement
et collectivement pour opérer un tel
retournement dans mes pratiques en
matière : de contrats, de marketing,
d ’ information, de concurrence,
de respect des droits de propriété,
des consommateurs, de politique
d’emploi…

S’interpeller mutuellement
dans ses responsabilités.

- Final
Intercéder auprès du Père qui nous
a donné la terre en lui présentant
notre cri dans ce même mouvement
que le chant de Didier Rimaud,

Quand tu manges ton pain.
« N’entends-tu pas
Le pain hurler de n’être pas rompu ?..
Le ciel gronder de n’être pas à tous ?
La vie mourir de n’être pas donnée ?...

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ