MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > Publications > Vies d’équipe > Vie personnelle et vie spirituelle > De la peur à la confiance

De la peur à la confiance

De la peur à la confiance

La crise que nos sociétés traversent est grave. Nous n’en connaissons ni l’issue, ni la durée. Elle a pour effet de mettre en jeu la confiance dont chacun (et tous ensemble) a besoin pour vivre.

Le sujet de la réunion est donc de
réfléchir à la façon dont nous pouvons, chacun et ensemble, participer à la renaissance de la confiance. Au départ il
s’agit d’une crise de confiance : en son absence, les banques ne prêtent plus. Toutes les relations commerciales sont
fondées sur la confiance, de même que la vie sociale, la vie de famille, et jusqu’à la conduite routière ! Sans confiance
dans la solidité de l’État, dans les règles communes acceptées de tous, impossible de faire exister une vie sociale, ni
même une projection de l’avenir. Quoi de plus naturel, d’ailleurs, que la peur de ce que l’on ne connaît pas ? Or la
peur verrouille tout. Elle nous paralyse dans l’angoisse et le repli sur soi. Comment nous « garder d’alourdir par nos
angoisses de chaque jour notre vie présente et ne pas faire de ravages avec nos inquiétudes » ? comme le cherchait
Etty Hillesum, dans de toutes autres circonstances. Afin que la confiance en la vie renaisse et soit possible.

- 1er temps
Reconnaître ses peurs
• Qu’est-ce qui me fait le plus peur
aujourd’hui ? Par quelles sécurités
est-ce que je tente de me protéger ?
• Qu’est-ce qui me permet néanmoins
d’avoir confiance en moi ?
• Qu’est-ce qui me permet d’avoir
confiance dans les autres ?

- 2ème temps
Discerner avec le Christ
Les mots « foi » et « confiance » ont la
même racine latine : « fides ». Lire
tranquillement ce texte avant la
réunion. Comment nous parle-t-il de la
confiance ? Dans les questions des
disciples comme dans l’attitude du
Christ ? Pour cela, choisissez deux ou
trois mots qui vous touchent.
Texte : «  Puis il monta dans la barque
suivi de ses disciples. Survint alors dans
la mer une agitation si violente que la
barque était couverte par les vagues.
Lui cependant dormait. S’étant alors
approchés, ils le réveillèrent en disant :
“au secours, Seigneur, nous périssons !”
Et il leur dit : pourquoi avez-vous peur,
gens de peu de foi ?
 » Mat 8, 23-28.

- 3ème temps
Agir d’un coeur transformé
À partir de notre échange, quelles
pistes ai-je rencontrées pour « franchir la
mer déchainée, » et garder confiance,
que ce soit dans ma vie personnelle,
familiale, professionnelle ou sociale ?

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ