MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > Publications > Vies d’équipe > Entreprise et société > Pression : quand le travail épuise

Pression : quand le travail épuise

Comment ne pas se laisser submerger par cette pression vécue dans les entreprises, les administrations, le monde de l’enseignement ? Une réalité qui touche collaborateurs et responsables, managés et managers. Chacun choisira selon son cas l’un ou l’autre point de vue.

Écouter et voir en conversant

* Je subis une pression excessive. Que ressentons-nous ? D’où viennent cette pression et mon stress ? De la structure et l’organisation ? Des autres ? De moi-même et mon engagement ? Est-ce que j’en parle avec quelqu’un ?
* Je suis manager. Ai-je conscience d’un problème ? Quels sont mes objectifs ? Sont-ils réalistes, atteignables ? Comment est-ce que je les fixe à mon équipe ? Comment eux les vivent-ils ? Est-ce que j’en discute avec des personnes compétentes (RH, médecin, etc.) ?

Discernons avec le Christ : prenons du recul

Le psalmiste déjà s’en préoccupait (Ps 69) :
Sauve-moi, ô Dieu, car les eaux montent jusqu’à mon âme
L’opprobre a brisé mon cœur et je suis malade ; j’attends de la pitié, mais en vain ; des consolateurs, et je n’en trouve aucun (personne ne m’écoute !)
Moi, je suis malheureux et souffrant ; que ton secours, ô Dieu, me relève ! et vous qui cherchez Dieu, votre cœur revivra.

Agir d’un cœur transformé

* Je prends conscience que je ne peux pas rester seul : avec qui puis-je parler ? Qui peut m’aider ?
Comment trouver des zones d’autonomie, ou des marges de liberté pour échapper à l’excès de pression ? Est-ce que j’ose proposer des solutions ? Suis-je attentif aux autres, et à ce qu’ils vivent ?
* Je suis manager : est-ce que je transmets (amplifie ?) la pression que je reçois moi-même ?
Ai-je été formé et me suis-je formé pour exercer mes responsabilités ? Quelles initiatives puis-je prendre pour gérer la tension ? Est-ce que je suis attentif à ceux qui montrent des signes d’épuisement ?

Dans « La pêche miraculeuse », l’Évangile de Luc (5, 5-7) ouvre une piste : « Nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre... ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. » Ces situations appellent à la solidarité et à agir avec d’autres.

Dominique Guibé, accompagnateur Hauts de Seine

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ