MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 77 avril 2018 > Ré-enchanter le travail : les débats Varenne creusent le sujet ! Prochaine (...)

Ré-enchanter le travail : les débats Varenne creusent le sujet ! Prochaine date le 30 mai

Avec la venue du printemps s’est tenu le 20 mars le premier débat Varenne sur le thème d’expression de l’année du MCC : « Réenchanter le travail ». Encore faut-il s’entendre sur ce dont on parle, c’était donc le sens de la question posée : « Que faut-il ré-enchanter ? Travail, emploi, activité ? ».

Devant une salle bien remplie par les membres du MCC et au-delà, les deux intervenants, Hervé Garnier, secrétaire général de la CFDT, et Pierre-Yves Gomez, enseignant chercheur en économie à l’EM Lyon, ont débattu de la place que nous donnons aujourd’hui au travail et des conséquences de nos choix.

La grande enquête menée par la CFDT en 2017 « Parlons Travail » a fait ressortir des enseignements éclairants : 76,4 % des personnes interrogées aiment leur travail. Néanmoins plus cette attente est grande, plus le mal-être peut être important, compte tenu notamment de sa charge ou de ses conditions d’exercice : 30 % des cadres ont l’impression de faire plus de reporting que de vraiment travailler. « Qu’on nous fasse confiance ! », tel est donc l’un des souhaits qui ressort de cette étude inspirante.

Pierre-Yves Gomez a levé plusieurs idées reçues, dont celle du travail comme souffrance, quand il est avant tout une contrainte que l’on dépasse et par là, une contrainte humanisante. La définition du travail comme activité rémunérée est également sujette à caution, alors que le travail domestique, bénévole, collaboratif et celui du consommateur constituent un apport essentiel à l’économie.
En définitive, une société se définit par sa façon de travailler car la façon dont le travail des uns s’ajuste au travail des autres crée le « vivre ensemble » : le travail des aidants en est un exemple brûlant.

Le débat, retransmis en direct aux Régions qui ont ainsi pu poser leurs questions, était suivi d’un cocktail dînatoire préparé par la Région Paris, occasion de poursuivre les échanges de façon conviviale.

Un second débat, mercredi 4 avril, a réuni le père Bernard Bougon, sj, et Jean-Philippe Pierron, philosophe, sur la place de la spiritualité pour ré-enchanter le travail. Il sera suivi d’un ultime débat le 30 mai, toujours au Centre Sèvres à 19h45, consacré à "l’écologie, nouveau facteur déterminant pour les jeunes ?". Des nouvelles dans la prochaine newsletter !

Isaure Mercier

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ