: en marche vers le Congrès !

////: en marche vers le Congrès !

edito40.jpg« Bonne année, bonne santé » : pour 2015, souhaitons-nous donc de ne pas attraper, dans le cadre de nos responsabilités, l’une des 15 maladies dénoncées par le Pape François. Et si jamais nous nous trouvions peu ou prou déjà atteints par l’une ou l’autre, puissions-nous travailler activement à les éradiquer en nous-même, au sein de nos services, de nos entreprises… voire de nos équipes ou de notre mouvement !

De fait, le MCC n’est pas plus que la Curie à l’abri de l’activité surabondante qui néglige « la meilleure part » (ou « marthalisme »), de la « planification excessive » qui oublie fraîcheur, imagination et nouveauté, de la « mauvaise coordination » qui délaisse le fonctionnement en équipe ou en mouvement, du « visage lugubre » qui caractérise le pessimiste ou encore du « cercle fermé » qui prétend se suffire à lui-même…

Pas d’affolement, cependant : 2015 nous réserve d’ores et déjà quelques antidotes énergiques. Parmi eux, les 50 ans du MCC, fêtés par la publication d’un « livre anniversaire ». Avec son titre interrogateur, Dieu s’intéresse-t-il à notre travail ?, et son contenu en forme de réponse, cet ouvrage nourri de la réflexion et de la spiritualité du Mouvement sera pour chacun le moyen de se réapproprier, pour mieux le partager, ce trésor que constitue la proposition du MCC.

2015 sera aussi l’année d’une mise en chemin : comme les mages « réjouis d’une très grande joie » à la vue de l’étoile qui les a précédés, mettons-nous en marche joyeuse vers notre prochain Congrès. Si le lieu et la date en sont désormais connus – il se tiendra en région parisienne, les 12 et 13 novembre 2016 – tout reste à imaginer, coordonner, partager. Déjà, les régions d’Ile-de-France ont décidé de relever le défi de l’accueil, en visant le « zéro participant à l’hôtel ». Ouvrir le cercle, accueillir avec un visage lumineux : un engagement que nous pouvons mettre en pratique dès à présent~!

Chantal et Patrick Degiovanni, responsables nationaux

Le discours du pape du 22 décembre 2014 à la Curie

2015-01-07T14:04:34+00:00