« C’est quoi ce travail ? » : entre mental et métal, un film à plusieurs voix

////« C’est quoi ce travail ? » : entre mental et métal, un film à plusieurs voix

C’est l’histoire vraie d’une rencontre inattendue autour d’une question commune : « C’est quoi le travail ? ». Rencontre entre le compositeur Nicolas Frize qui a investi micros à la main l’usine PSA Peugeot Citroën de Saint-Ouen où l’on produit 800 000 pièces d’automobile par jour; l’artiste en résidence doit y donner au final un concert.


Et les 600 salariés. Le tout filmé par des cinéastes qui se distinguent par leur ambition de filmer le travail vivant. Le résultat est surprenant à plus d’un titre. Le geste des ouvriers filmés à leur poste de travail, des machines sophistiquées et bruyantes, accompagne leurs propos enregistrés en voix off. Le dialogue entre les travailleurs et leurs machines, entre le compositeur qui œuvre pour écrire sa musique et ceux qui travaillent sur la matière monte crescendo.

Chacun au fil des portraits apporte sa touche personnelle dans cet univers mécanisé aux tâches répétitives et aux cadences soutenues. Les esprits s’évadent de la matière brute. Comme cet ouvrier qui explique, casque sur la tête, qu’au cœur de l’usine il tente de « ramener la beauté là où elle n’existe pas ». En écoutant de la musique classique. Un autre de ces artistes à leur façon assure qu’il se sent en fabriquant ses pièces comme s’il était dans la matière. Cette matière donne le ton dans ce lieu où l’on travaille jour et nuit. Au bout d’un moment le documentaire à but sociologique joue une autre partition. Celle d’une communauté de travail entre mental et métal où l’humain doit aussi trouver sa voix.

Frère Robert Migliorini, accompagnateur d’équipe

Documentaire français de Luc Joulé et Sébastien Jousse (1h40), en salle depuis le 14 octobre.

Voir la bande annonce->http://www.shellac-altern.org/films/160]

2015-11-04T14:09:45+00:00