«Chaque travailleur est la main du Christ qui continue à créer et à faire du bien»

////«Chaque travailleur est la main du Christ qui continue à créer et à faire du bien»

C’est par cette citation de Saint Ambroise que Mgr Michel Santier, évêque de Créteil, introduit le numéro de février 2012 du journal diocésain « CAP 94 » qui consacre un dossier au problème des relations de l’homme avec les situations de travail : «Dois-je subir mon travail»?


Divers témoignages y sont présentés pour dire la volonté de jeunes de «ne pas subir leur travail» mais d’en faire un lieu pour se construire et réaliser ce qu’ils aiment, tout en étant vigilants pour dénoncer les situations de souffrance qu’ils peuvent rencontrer et en parler entre eux.

Un témoignage venant du MCC montre comment l’entreprise, «lieu d’humanisation, peut devenir un lieu de déshumanisation» et souligne combien le partage et les échanges en équipe avec d’autres permettent un ressourcement humain et spirituel.

Ces témoignages sont complétés par un rappel de ce que dit l’Église sur le travail de l’homme en se référant au Compendium sur la doctrine sociale et aussi par les références au document publié par la conférence des évêques de France «Grandir dans la crise» qui pose la question de la dignité de l’homme au cœur de son activité salariée.

Ce numéro du journal diocésain est une contribution qui mérite d’être lue et méditée. Elle incite fortement à ce que les communautés et les mouvements offrent des lieux de parole et d’écoute où chacun puisse poser son fardeau et repartir apaisé.

C. et J-F. R.
Lire ce dossier de Cap 94

2012-04-10T16:34:03+00:00