Contribution à une vie en solidarité

////Contribution à une vie en solidarité

Crise des institutions, écrasement des communautés d’appartenance par la mondialisation, libéralisme sans partage, abstention, désenchantement, exigences toujours plus grandes, individualisme qui empêche de créer une équipe, voici l’état des lieux qui ouvre le livre de Maxime Leroy, prêtre, et Jean Luc Deroo, vice président de la communauté urbaine de Lille. Il est sans concession.


Et pourtant une parole émerge si on sait mettre les pauvres sur le devant de la scène, d’autant que la démocratie locale permet la participation dans la durée… L’enracinement social et les solidarités poussent à l’engagement politique et peuvent mener au rassemblement autour de projets communs. Les comportements nuisibles d’hommes ou de partis peuvent être régénérés par des expériences locales nouvelles.

Recréer du lien, c’est l’ambition difficile de nombreux élus qui tentent de redonner de la cohésion, de rassembler autour d’un projet et d’une reconnaissance mutuelle. Le parti politique est bien dans son rôle quand il cherche à rassembler, à faire réfléchir, à organiser un projet collectif. La politique a du sens : elle permet le vivre-ensemble, le partenariat, la sécurité. Elle peut favoriser l’emploi, le service du bien commun et une meilleure justice, elle entretient l’espérance.

Qui veut bien croire et travailler à faire advenir l’espérance et l’utopie ?… Nous avons tous à tenter d’œuvrer en politique car

« C’est la chaude loi des hommes,

De changer l’eau en lumière

Le rêve en réalité

Et les hommes en frères » (Paul Eluard)

Bernard Chatelain

Politique et démocratie, Collection Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire

Maxime Leroy et Jean Luc Deroo, Éditions de l’Atelier 2014, 144 pages -15 €

2014-03-19T16:55:21+00:00