Dieu habite nos jours

Quelle place laissons-nous à Dieu dans le mouvement, dans l’activité parfois trépidante dont nous sommes à la fois acteurs et victimes ? Dieu habite nos jours… Tel est le fil rouge spirituel qui est proposé pour nous préparer à vivre ce Congrès et que nous proposons de suivre à l‘aide de cette « Vie d’équipe ».


« Regarder comment Dieu habite dans les créatures, dans les éléments par le don de l’être, dans les plantes par la croissance, dans les animaux par la sensation, dans les hommes par le don de l’intelligence, et donc en moi, par le don de l’être, par la vie, par la sensation et par l’intelligence. Comment le Seigneur fait de moi son temple, m’ayant créé à sa ressemblance et à son image » (Exercices spirituels n° 235).

  1er temps : Comment mes jours sont-ils habités ?

  • Je prends le temps de regarder comment mon activité professionnelle, ma vie familiale et sociale habitent mes jours
  • Je prends le temps de discerner mes degrés de liberté, la part de mes activités qui dépend de mes choix, de mes contraintes matérielles et humaines
  • Je prends le temps de constater comment Dieu habite ma vie quotidienne.

 2ème temps : Quelles sont mes attentes ?

  • J’exprime mes attentes en termes d’équilibre personnel, de relation aux autres, de contribution au « bien commun ».
  • J’exprime aussi mes soifs spirituelles (prière, méditation, lectures, célébrations).
    Ces attentes sont-elles compatibles avec ma vie quotidienne ?

 3ème temps : Comment répondre à ces attentes en me laissant habiter par Dieu ? (Luc 19,1-10 et 10, 38-42)

  • Mes attentes spirituelles nourrissent-elles mes autres attentes ?
  • Comment la présence du Christ dans ma vie influence-t-elle mes actions, mes choix ?
  • La présence du Christ en l’autre influence-t-elle mon « être » et mon « agir » ?

Quel temps est-ce que je consacre à Dieu dans ma vie pour qu’il vienne habiter davantage mes jours ?

Prière : « Prends Seigneur et reçois toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence, toute ma volonté, tout ce que j’ai et possède. Tu me l’as donné : à toi Seigneur, je le rends. Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté. Donne-moi ton amour et ta grâce, cela me suffit » (Suscipe, prière de saint Ignace).

[/Colette et Jean-François Raffoux,

accompagnateurs spirituels d’équipe
/]

2016-05-23T09:07:27+00:00