Dieu s’intéresse-t-il à notre travail? L’Église s’intéresse-t-elle à l’entreprise ?

////Dieu s’intéresse-t-il à notre travail? L’Église s’intéresse-t-elle à l’entreprise ?

C’est une journée radieuse qui a vu 130 membres actifs et anciens du MCC se rassembler à La Baume-lès-Aix (13) pour lancer l’année en fêtant les 50 ans du Mouvement. Répondant à l’invitation de l’équipe régionale, ils ont vécu cette rencontre dans la joie des retrouvailles, l’écoute, la richesse des échanges. Pas d’anniversaire sans gâteau! Chaque équipe avait apporté le sien et les enfants les ont magnifiquement décorés.


« Que de bons moments passés autour des tables pour le pique-nique, en atelier convivial et sérieux, sans oublier cette belle célébration ! La matinée fut aussi une réussite. Le mouvement VIT » témoigne un participant.

La journée s’est ouverte par un échange entre Mgr Jean-Philippe Nault, évêque de Digne, et Christian Sauret, ancien responsable national du MCC. Mgr Nault a insisté sur le mystère de l’amour de Dieu pour nous. S’y référer donne du sens tant à nos vies qu’à notre travail. Celui-ci a pour objet de produire un bien ou un service pour autrui : cette relation aux autres, cette interdépendance nous invitent à la solidarité et à la prise en compte du bien commun. Notre activité professionnelle et notre foi, si elles relèvent d’une dimension personnelle, participent ainsi à une œuvre commune, qui peut être une réponse collective à l’appel de Dieu.
Christian Sauret a évoqué les « structures de péché » qui rendent les individus incapables de mesurer leur responsabilité personnelle dans certaines situations, et la tension existant entre déroulement de carrière et sens chrétien du travail. Mais il a mis en avant des « marges d’espoir » : permettre aux gens de s’organiser collectivement, être à l’écoute de chacun en tant que personne, avoir le souci du développement des collaborateurs, surtout les moins qualifiés…

La richesse des interventions a nourri les échanges lors de ce pique-nique puis des groupes de réflexion l’après-midi (solidarité, service, éthique étaient au programme). Avec les points forts de ces échanges, exprimés sur des briques en carton, une croix a été élevée au milieu de la célébration présidée par le père Lamboley, supérieur des jésuites de La Baume, qui nous l’a redit : Dieu est au travail en nous !

Isabelle et Gilles Vela, responsables secteur Alpes maritimes

Nicole et Jean-Jacques Wolff, responsables région PACA

2015-11-04T11:56:32+00:00