Dire oui, maintenant…

Maryline et Emmanuel Glasser ont pris en septembre la responsabilité de la région Midi-Pyrénées. Ils ont été appelés pour 3 ans à cette responsabilité par leurs prédécesseurs et l’aumônier régional. Même s’ils n’avaient pas anticipé cet appel, et que leurs deux garçons sont encore jeunes (6 ans), ils ont répondu positivement après avoir pris un long temps de réflexion, convaincus que c’était «maintenant qu’il fallait dire oui».


L’appel du Pape François à aller vers les périphéries, et la volonté de s’engager ont été les déclencheurs de leur réponse. Ils ont été en équipe MCC depuis 1997 à Berck pour Maryline et depuis 2003 à Toulouse pour Emmanuel. Depuis 3 ans, ils étaient responsables de leur équipe.

La région est forte de 16 équipes dans le Grand Toulouse et 1 équipe dans l’Aveyron.. 4 sont des équipes de JP voire JP+, 12 sont composées de membres de plus de 50 ans et une seule entre 40 et 50 ans. Deux défis évidents pour les nouveaux responsables : engager une action de rajeunissement et repérer et faire grandir les responsables de demain. Dès début septembre, ils ont renforcé le bureau de région, notamment en « appelant » eux aussi un nouveau membre issu d’une équipe toulousaine. Ce bureau de 8 personnes a immédiatement décidé d’un agenda pour l’année et d’initier un groupe de travail pour rendre l’image du MCC plus attractive pour les jeunes dans les outils de communication régionaux.

Le premier qualificatif qui surgit lorsqu’on leur demande ce que représente le MCC pour eux, c’est le mot « mouvement ». C’est un « lieu où la parole est libre… sur des situations variées… dans la confiance et le respect des problématiques individuelles ». Ces échanges en équipe « nous font grandir sous le regard de Dieu ». C’est aussi « un lieu d’amitié singulier, lieu de partage de l’intime et du personnel ». C’est un lieu unique où « mon travail et ma vie personnelle sont unifiés » : c’est cela la singularité d’une équipe MCC.

Patrice Lucas

2015-10-23T10:02:25+00:00