Donner du sens à son épargne en soutenant directement des projets d’utilité sociale : c’est possible avec les CIGALES !

////Donner du sens à son épargne en soutenant directement des projets d’utilité sociale : c’est possible avec les CIGALES !

Si la finance participative a le vent en poupe, l’idée d’organiser des circuits courts rapprochant investisseurs et entrepreneurs a pourtant germé bien avant l’existence d’internet et des réseaux sociaux ! Les CIGALES proposent ainsi depuis plus de 30 ans aux citoyens de contribuer, chacun à leur échelle, à promouvoir une économie plus solidaire sur leur territoire.


Une CIGALES (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire) est constituée de 5 à 20 personnes qui décident de mettre en commun leur épargne pour l’investir au capital d’entreprises à forte plus-value sociale ou environnementale : coopérative d’autopartage, librairie de quartier, restaurant d’insertion, fromagerie bio… Chaque membre s’engage sur une durée limitée (5 ans) à épargner tous les mois une somme modeste (7,5 € minimum, 25 € en moyenne). Les montants investis par le club dans une entreprise sont rarement supérieurs à 2000 € mais peuvent se cumuler et permettre au projet d’obtenir d’autres financements. Le club suit et accompagne ensuite le projet dans son développement avant de revendre ses parts au bout de 5 ans en général.

Véritable mouvement d’éducation populaire, le mouvement des CIGALES est ouvert à tous, quelles que soient ses compétences et ses ressources. Au-delà de l’utilité conférée à leur épargne, il permet aux « cigaliers » de mieux comprendre les enjeux de la création d’entreprise à travers le contact avec les porteurs de projet et les autres cigaliers. Des formations sont également organisées au niveau régional (il y a aujourd’hui 230 clubs actifs à travers la France). Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cigales.asso.fr !

Félicie Goyet,

co-présidente de la Fédération nationale des CIGALES

Le saviez-vous ? La Fédération des Cigales a ses locaux au 18 rue de Varenne : l’USIC, qui héberge aussi le MCC, accorde une attention particulière aux locataires dont les activités relèvent du champ de l’économie sociale et solidaire.

2015-04-29T15:09:01+00:00