« Du Sens et des Actes », au CCFD -Terre Solidaire

////« Du Sens et des Actes », au CCFD -Terre Solidaire

Le CCFD a été fondé par plusieurs mouvements d’Église, dont le MCC il y a plus de 50 ans. Notre monde et le CCFD ont changé, et depuis 3 ans, par des rencontres nationales, un nouvel « aggiornamento » est en cours pour faire face aux défis actuels. 200 membres du CCFD sont ainsi venus de toute la France à Lourdes pendant le week-end de l’Ascension pour enrichir collectivement la réflexion.


Nous avons travaillé sur les chantiers de gouvernance du CCFD-Terre Solidaire :

—  Comment diversifier les propositions d’engagement pour les adresser au plus grand nombre ?

—  Comment montrer que le partenariat avec les groupes les plus fragiles au Sud est la réponse réaliste à leurs problèmes et aux nôtres ?

—  Comment faire en sorte que les innovations de terrain inspirent des réformes vraiment solidaires ?

—  Comment renouveler les méthodes d’animation et promouvoir une citoyenneté active ?

—  Comment permettre au CCFD d’épanouir la culture du débat et la collégialité ?

Et avons échangé au sein :

— d’« Ateliers Participatifs » sur des thèmes comme « le parcours du bénévole », « le réseau partenaires » (les porteurs de projet avec lesquels le CCFD travaille), « les futures AG régionales et nationale élargie », «la collégialité des Mouvements et Services d’Église au CCFD ». Ces thèmes portaient sur l’identité du CCFD, l’évolution indispensable vers une « gouvernance partagée » (passer d’une organisation pyramidale, vers une organisation plus transversale et participative), la construction de nouveaux outils.

— Et des « Forums Grand Ouvert » : des ateliers dont les thèmes étaient proposés et animés librement par les participants : de la création d’une association de soutien aux migrants, au théâtre-forum en passant par une « cousinade » des MSE et leur « compagnonnage » avec le CCFD.

La collégialité des MSE, par sa diversité, peut être source de fécondité, et le CCFD peut en bénéficier (ainsi le MCC avec ses contacts à l’OIT et son expérience de la RSE). Le CCFD, lui, peut faire bénéficier les MSE des liens avec ses partenaires internationaux.
Veillons aux occasions de projet commun comme cela a été le cas avec les prises de position pour les élections « Ne cédons pas à la tentation du repli sur soi. Transformons la clameur du monde en espérance ! », qui ont pu fédérer 30 associations chrétiennes (la Lettre du MCC n°68).

[/Pierre Chastrusse, correspondant du MCC au CCFD à Toulouse/]

2017-06-27T12:45:41+00:00