En Savoie : « Laudato si’, vivre et travailler en responsables »

////En Savoie : « Laudato si’, vivre et travailler en responsables »

Pour cette halte spirituelle le temps d’un week-end, les sœurs bénédictines de l’abbaye de La Rochette non loin de Chambéry nous accueillent et pour nous accompagner, Guillermo Kerber, philosophe, théologien, auteur de nombreux ouvrages et membre du Conseil œcuménique des Églises basé à Genève.


Une découverte pour les uns, un approfondissement pour d’autres, la dernière encyclique du pape François, est selon Guillermo une lettre d’invitation à tous les hommes et femmes de bonne volonté à construire ensemble un avenir prenant soin de la Terre Mère. Cette invitation mérite de notre part une réponse, qui implique dialogue des sciences avec les religions, dialogue avec nous-même, et aussi avec les autres.

A travers des ateliers, des partages et une veillée méditative les différents groupes dégagent quelques lignes de forces pour répondre à cette invitation :

—  La sobriété et l’humilité sont sources de vie,

—  Remettre l’humain et la nature au centre de nos raisonnements et réflexions,

—  Promouvoir des modèles de production circulaires à l’image du cycle vertueux de la nature,

—  Agir avec les plus pauvres et les plus fragiles,

—  Repenser nos actes et décisions motivés par notre instinct de propriété,

—  L’accès au travail pour tous est une priorité,

—  Raisonner avec une logique d’interdépendance, et ne pas voir chez l’autre uniquement dettes et frontières.

Trois témoignages confortent ces propositions :

— via une vidéo, le jésuite, économiste et chercheur au CNRS Gaël Giraud et Cécile Renouard, religieuse de l’Assomption, chercheuse et enseignante à l’ESSEC, nous livrent réflexions et encouragements pour vivre en action cette encyclique au sein de nos équipes MCC et dans notre travail.

— pour sœur Marie, mère-abbesse de la communauté des Bénédictines, la vie monastique aussi dépouillée soit-elle invite encore à « faire de la place » dans les cœurs et les âmes pour participer à ce mouvement de conversion et préserver « la maison commune ».

Un temps avec Mgr Philippe Ballot, archevêque du lieu (et aumônier d’une équipe), l’Eucharistie avec les Bénédictines et un peu de jardinage, complètent logiquement et tout naturellement les temps forts de ce week-end spirituel. Loué sois-tu Seigneur !

[/Olivier Dauphin

membre de l’équipe Les Bords du Lac en Savoie
/]
41.savoie2.jpg

2016-03-30T10:53:23+00:00