« Faire entendre la voix des jeunes mères de familles cadres d’entreprise »

////« Faire entendre la voix des jeunes mères de familles cadres d’entreprise »

Coralie Martinez-Genthial, 37 ans, membre d’une équipe parisienne, vient d’être appelée au Bureau National. Elle a commencé sa carrière comme consultante dans le cabinet américain Accenture et occupe actuellement le poste de « chef de projet organisation » chez Renault. Mariée et mère de trois enfants, elle a le souci d’équilibrer sa vie entre ses différents rôles et engagements.


En équipe avec son mari depuis plusieurs années, Coralie est soucieuse d’apporter une vision du monde économique à l’Église. « Par mon métier, je ne joue pas le beau rôle, je suis parfois perçue comme une menace par mes collègues. J’avais besoin du MCC pour mettre à distance ces stéréotypes et trouver le ton juste pour exercer ma responsabilité de gestion du changement et des déstabilisations qu’il engendre. Le mouvement me permet d’enrichir ma réflexion éthique sur les projets de développement dans l’entreprise ». Le couple est également engagé aux équipes Notre-Dame.

Coralie a accepté de rentrer au BN sans son mari, engagé dans le scoutisme, pour faire entendre dans le mouvement la voix des jeunes mères de familles cadres d’entreprise. Le MCC est pour elle une fenêtre pour l’Église qui tient un discours controversé sur la place et le rôle des femmes. Soucieuse de naviguer harmonieusement entre des univers familiaux et professionnels divers, elle participe aux réflexions des cercles professionnels féminins, chez Renault et dans le réseau European Professional Women Network (EPWN), avec des femmes qui poursuivent les mêmes objectifs.

Puisse le mouvement profiter des compétences de cette jeune femme animée de convictions fortes et d’un souci d’équilibre et de cohérence entre ses différents rôles dans sa famille et dans la société.

Solange de C.

2014-03-19T15:26:47+00:00