Jean-Yves Robin : un délégué général au service de projets qui ont du sens

////Jean-Yves Robin : un délégué général au service de projets qui ont du sens

À bientôt 44 ans Jean-Yves Robin a été nommé délégué général du MCC. Voilà six mois déjà que cet homme à l’allure tranquille s’est installé dans les bureaux de la rue de Varenne à Paris pour ouvrir une nouvelle séquence dans un parcours marqué par l’éducation au sens large et l’organisation au sens pratique.


« J’ai toujours voulu me mettre au service de projets qui ont du sens » assure ce natif de Gironde passé par Toulouse avant de venir travailler dans la capitale. Aîné d’une fratrie de six enfants, le lieu où s’expérimente notamment la diversité affirme-t-il, Jean-Yves Robin suit ses études chez les Frères des écoles chrétiennes et plonge dans le scoutisme. « Une belle école de vie » partage celui qui a suivi des études d’histoire et de philosophie. Parmi les évènements marquants de ces années Jean-Yves Robin aime rappeler sa coopération en Inde. Nul doute que c’est au sein du scoutisme que sont repérées ses qualités d’organisateur. « Avec le souci de relever les défis auxquelles les associations sont confrontées : se professionnaliser dans leur fonctionnement tout en cultivant la passion et le désintéressement d’un réseau de bénévoles et la collaboration clercs-laïcs».

Délégué général de l’association catholique des Scouts unitaires de France durant sept années (28 000 adhérents en 2016), il incarne ces profils atypiques marqués par la polyvalence et le souci de la personne humaine. « C’est l’une des personnes les plus franches que je connaisse » apprécie un de ses proches collaborateurs de l’époque. « Dans son parcours, il a étudié la doctrine sociale de l’Église, s’est engagé et a pas mal réfléchi sur le rôle des chrétiens dans la société. C’est un chrétien rayonnant, très attentif aux personnes, doué pour l’écoute, mais aussi un homme de conviction ». Un temps directeur adjoint à l’association du Bon Conseil à Paris, issu des patronages d’antan, qui associe sport, culture et éducation, il conforte alors les trois verbes qui lui sont chers, comme un viatique pour la route : coordonner, communiquer et structurer. Marié, Jean-Yves Robin est père de trois filles.

Robert Migliorini, membre du comité de rédaction et aumônier d’équipes

2018-09-13T12:18:28+00:00