Jeudi 13 mars, à ne pas manquer, le 1er débat Varenne

////Jeudi 13 mars, à ne pas manquer, le 1er débat Varenne

Au Centre Sèvres, 35bis rue de Sèvres à Paris 6ème, de 20h à 22h. Dominique Méda, professeure de sociologie à l’Université Paris-Dauphine et Louis Dugas, conseil en stratégie et ressources humaines débattront du Rapport de l’homme au travail : prendre en compte les changements.


La valeur sociale du travail se modifie. Sous la pression des faits (concurrence mondiale, automatisation des modes de production, chômage structurel de masse,~…), les personnes changent leur comportement par rapport au travail. Elles tendent à relativiser sa place prépondérante dans leur vie, ou au contraire y cherchent un levier de développement personnel. Le phénomène est général même s’il se manifeste différemment selon les pays, les générations, les sexes, les métiers.

Des entreprises prennent conscience de ce changement culturel dont elles sont pour partie responsables, et tentent de faire évoluer leurs pratiques de management pour l’accompagner et répondre aux attentes nouvelles des salariés. Attentes au demeurant très diverses. Cela peut conduire à une disparité dans les types de rapport au travail, notamment chez les jeunes : convergence dans certains cas entre les aspirations à une plus grande autonomie et des organisations du travail qui l’encouragent, contradiction dans d’autres cas entre le désir de sécurité et la précarité des situations accessibles sur le marché du travail. La variété des situations observées n’empêche pas, semble-t-il, l’expression plus marquée qu’auparavant d’un espoir de possible épanouissement par le travail, avec les risques de déception en proportion.

Allons-nous vers une juxtaposition de comportements différents vis-à-vis du travail, dessinant une société plus composite que l’actuelle ? Allons-nous aussi vers une diminution progressive du salariat classique au profit de formes nouvelles de relations contractuelles de travail ?

Christian Sauret

2014-02-24T16:57:19+00:00