«L’entreprise : un lieu pour l’homme»

////«L’entreprise : un lieu pour l’homme»

Voici un livre qui nous entraîne au-delà de la seule finalité économique de l’entreprise et permet de réfléchir un peu plus sur les enjeux de nos actions. Les auteurs sont des membres du groupe de recherche Philosophie et entreprise à l’Institut catholique de Paris. Marc Grassin est quant à lui membre du groupe de recherche Religion, culture et société à l’ICP.


L’entreprise est devenue autonome, investie par des hommes qui doivent se soumettre à ses exigences. Sur les sociétés aussi elle exerce un poids et un contrôle… Le travail s’était organisé hors du foyer du travailleur mais revient aujourd’hui au domicile à la faveur du télétravail. Si le but de l’entreprise n’est pas de donner du travail ni de répondre aux besoins des travailleurs, elle doit en tenir compte de plus en plus : de lieu personnalisé par ses occupants, plein de savoir-faire et de présence humaine, elle ne doit pas devenir espace inhabitable (64 % des salariés ne sont pas satisfaits de leur espace de travail).

Habiter l’entreprise, c’est retrouver sa finalité, ce qui permet de retrouver le sens de son travail et d’aller bien au-delà de la simple activité exercée. Et c’est difficile dans le grand processus d’accélération auquel nous assistons. Les représentations, les valeurs, les coutumes, les manières de vivre le temps sont profondément modifiées. Celui-ci a pris une place prépondérante dans nos entreprises. La mondialisation impose en effet de tenter de s’adapter à la culture africaine (rapport au temps non dissociable de la relation aux autres), bouddhique (le temps est marque de la finitude humaine et se poursuit dans un cycle sans fin), ou occidentale (le temps est linéaire et en marche vers le progrès). La frontière entre temps de travail et temps privé devient floue…

La nécessaire mobilité permet-elle encore l’intériorité alors que nous oscillons entre sédentarité rassurante mais limitante et nomadisme dynamisant, opportunité de découverte s’il n’est pas imposé, mais inquiétant par le risque d’épuisement professionnel? Et notre identité est aussi mise en mouvement alors qu’une intériorité renforcée devient indispensable…

Réflexions sur l’entreprise à l’écoute et sur la communication complètent ce livre.

Bernard Chatelain

L’entreprise : un lieu pour l’homme, Les fondamentaux en question

sous la direction de Marc Grassin, Chroniques sociales 2015, 126 pages – 14,50 €

2015-10-23T10:14:58+00:00