La doctrine sociale de l’Église au cœur de l’engagement de Daniele

////La doctrine sociale de l’Église au cœur de l’engagement de Daniele

Originaire de Reggio Emilia en Italie, Daniele Pederzoli arrive en France il y a 11 ans. Installé dans la région de Rouen, c’est via une affiche qu’il est informé de la tenue d’une journée organisée par le MCC autour de « la souffrance au travail ». Avec sa femme, Daniele décide d’y aller et, à la suite de cette journée riche en partage d’expérience, il rejoint une équipe dont la bienveillance renforce son envie d’engagement.


Aujourd’hui professeur dans l’enseignement supérieur, il a une longue expérience de management, et reconnaît se sentir de plus en plus seul avec les années dans ses responsabilités professionnelles. Dans la droite ligne d’un engagement syndical et politique, passé, en Italie, Daniele recherche l’application ou une meilleure concrétisation de la doctrine sociale de l’Église. Objectif : trouver de nouvelles formes de management en cohérence avec les exigences économiques et la pression croissante exercée par les directions d’entreprise, prenant en compte les personnes dans leur intégralité. Dans son cheminement spirituel et « militant », il parle volontiers de la « recherche de sens » qui l’anime dans sa vie professionnelle.

Lorsque la responsable de secteur remet son mandat, Daniele propose sa candidature au sein de l’équipe de coordination du secteur. Il aime le contact avec toutes les équipes (8 en tout dont 2 de jeunes), riche de la diversité des personnes rencontrées et par les thèmes très diversifiés abordés dans les réflexions collectives.

À plusieurs reprises, Daniele a par ailleurs participé aux journées nationales qui lui font découvrir la vie du mouvement sous un angle nouveau, différent de la situation régionale du MCC en Normandie. L’une de ses priorités est de toujours maintenir dans l’esprit des équipes la vision du mouvement national avec son histoire et son héritage.

Antoine de Montety

2015-03-19T09:59:26+00:00