La sécularisation, danger ou défi qui pousse à la créativité ?

////La sécularisation, danger ou défi qui pousse à la créativité ?

Depuis plus de 50 ans, la modernité fait apparaître de plus en plus nettement le phénomène de sécularisation. À l’inverse des idéologies, celle-ci n’est pas une théorie, mais une mentalité accompagnée de pratiques. En cinq décennies, elle a d’ailleurs pris des formes variées…


Pour bon nombre de responsables de l’Église, la sécularisation représente le « mal absolu » : ne porte-t-elle pas atteinte au sacré dont on dit qu’il se perd ? Ne met-elle pas à mal les religions, en suscitant une profonde indifférence ? La sécularisation fait peur au point de susciter des réactions fortement identitaires en toutes les religions qui se sentent menacées.
Mais, derrière ces affrontements larvés ou manifestes, est-ce que la sécularisation ne serait pas également une provocation pour la foi appelée à se dire autrement, et pour l’Église invitée à se présenter de manière neuve ? En ce cas, la sécularisation représenterait un défi qui pousse à la créativité.

Du jeudi 1er au dimanche 4 octobre, à l’Accueil Saint-Paul à Issy les Moulineaux (Hauts de Seine), venez approfondir ces questions. Mgr Albert Rouet fera l’accompagnement de cette rencontre.

Patrice Méheux

 Télécharger le bulletin d’inscription ou

 S’inscrire et régler en ligne

2018-08-28T09:15:07+00:00