Ne pas se laisser conditionner par l’opinion dominante – Pape François

////Ne pas se laisser conditionner par l’opinion dominante – Pape François

La pensée est féconde

quand elle est expression d’un esprit ouvert

qui discerne,

toujours éclairé par la vérité,

par le bien et par la beauté.

Si vous ne vous laissez pas conditionner

Par l’opinion dominante, mais restez fidèles

Aux principes éthiques et religieux chrétiens,

Vous trouverez le courage d’aller à contre-courant.

Dans le monde globalisé

Vous pourrez contribuer à sauvegarder

Les particularités et caractéristiques propres,

Mais en cherchant

A ne pas baisser le niveau éthique.

En effet la pluralité de pensées et d’individualités

Reflète la sagesse multiforme de Dieu

Quand elle s’approche de la vérité,

Afin que chacun puisse être un don

Au profit de tous.

A l’occasion de la célébration des vêpres de la veille du premier dimanche de l’Avent avec les étudiants et enseignants des universités pontificales de Rome, le 30 novembre 2013, en la basilique Saint-Pierre

2014-02-25T15:24:44+00:00