Une intériorité plus grande prépare des audaces missionnaires

////Une intériorité plus grande prépare des audaces missionnaires

hirrien.jpgNous marchons vers la Semaine sainte. Et donc vers Jérusalem.
Pour y être une nouvelle fois témoin de la Passion du Christ Jésus. Beaucoup d’entre nous vivrons ces célébrations dans nos paroisses, dans un brassage plus grand que nos équipes MCC.

Ainsi, la célébration du Vendredi saint déploie une ample prière universelle. Cette année, elle sera marquée tant par les incertitudes que les inquiétudes de notre actualité nationale et internationale.

Parce que nous sommes du Christ, baptisés dans sa mort et résurrection, le devenir de ce monde nous importe grandement. Que ce soit localement dans nos partages en équipe, ou de manière plus transversale dans notre intérêt constant pour ce qui fait tenir une société et la planète.

Cependant, le kairos (opportunité, convenance) de la Semaine sainte est bien un centrement sur le Christ Jésus. Au fil des jours saints, nous pourrons alors faire nôtre cette demande de grâce des Exercices spirituels : « Père, donne-moi de connaître Jésus davantage, alors je l’aimerai davantage et serai davantage son disciple ».
Au MCC, en Église et au-delà, nous expérimentons la multiplicité des chemins pour rencontrer le seul Christ Jésus. Aussi cherchons-nous une fine écoute du travail de l’Esprit saint en notre équipe MCC et en chacun de ses membres. De cette expérience, nous pourrons désirer « davantage ». Et goûter le bienfait d’un temps plus long que la réunion mensuelle : une journée ou un week-end spirituel. Il vient d’ailleurs de s’en vivre plusieurs en secteurs et régions.

Ces moments d’écoute et d’intériorité préparent nos initiatives pour vivre encore plus du Dieu qui a relevé Jésus d’entre les morts.

[/P. Hubert Hirrien, aumônier national/]

2017-03-29T09:04:01+00:00