MOUVEMENT CHRÉTIEN DES CADRES ET DIRIGEANTS

Accueil > > LA Newsletter > 51 juillet 2015 > La solidarité n’est pas « un gros mot » !

La solidarité n’est pas « un gros mot » !

Deux textes récents, le discours du Pape François aux mouvements populaires et un texte de la Conférence des évêques (CEF) « Changement climatique : un kairos planétaire » peuvent nourrir notre réflexion et notre action pour la solidarité.

De fait ils actualisent pour aujourd’hui « l’option préférentielle pour les pauvres », et par là permettent de nourrir ce temps de vacances propice à la réflexion et à la méditation.

Dans son discours, le pape François nous dit que le « gros mot » de solidarité signifie « lutter contre les causes structurelles de la pauvreté, de l’inégalité, du manque de travail, de terre et de logement, de la négation des droits sociaux et du travail. C’est faire face aux effets destructeurs de l’Empire de l’argent (...). La solidarité (…) est une façon de faire l’histoire... ». (…) « Terre, logement et travail, ce pour quoi vous luttez, sont des droits sacrés. Exiger cela n’est pas du tout étrange, c’est la doctrine sociale de l’Église ». (…) « Aujourd’hui une nouvelle dimension s’ajoute au phénomène de l’exploitation et de l’oppression, une nuance imagée et dure de l’injustice sociale ; ceux qui ne peuvent pas s’intégrer, les exclus sont des rebuts, des “excédents”. C’est la culture du rebut (…) ».

À l’occasion de la COP 21 et des débats politiques qu’elle suscite, le Conseil famille et société de la CEF a encouragé à se saisir du changement climatique comme « moment opportun pour bâtir un monde commun ». « Le dérèglement climatique pourrait être un kairos [l’émergence d’un radicalement nouveau] pour nos sociétés contemporaines ». « Les défis (…) touchent les fondements mêmes de la foi chrétienne : l’espérance face à l’avenir, l’universalité du bien commun, et la solidarité comme socle du vivre ensemble ». (…) « (…) une solidarité qui n’est pas pensée “pour” les pauvres, mais “avec et à partir d’eux” ». (…) « Un monde nouveau est en train de naître, et nous sommes tous appelés à le faire advenir ».

Comme nous y invite le livre du Deutéronome rappelé dans le texte de la CEF, « saurons-nous “choisir la vie”, entre vie et mort, entre bénédiction et malédiction ? » (Dt 30,15-20) ?

Ludovic Salvo

— Le discours du Pape François aux mouvements populaires (novembre 2014)
— Changement : un kairos planétaire (janvier 2015)

Tout voir

Régions

  • FIL D'ACTUALITÉ