Imprimer Transfâ€Å¡rer
fermer

Témoignage - Rebondir avec le Groupe Recherche Emploi

Gérard Tanchon, responsable du GRE à Paris, en retrace les modalités d’accompagnement

© CG Gérard Tanchon est directeur du Business Development chez Deloitte-Taj. Bénévole au GRE Paris depuis 2005, il en devient le responsable en 2012

Pendant très longtemps le chômage des cadres a été quasi inexistant. Il a fallu les chocs pétroliers de 1973 et 1979 pour que le phénomène devienne notable. C’est dans ce contexte que des cadres du MCC décident d’agir et de créer dans les années 1975 le Groupe Recherche Emploi (GRE) au sein du MCC. Sa mission : former les cadres en transition professionnelle à retrouver une activité professionnelle. Quelles sont les spécificités de cette offre de soutien personnalisée ? Les explications de Gérard Tanchon, responsable de l’antenne de Paris .

La recherche d’emploi est assimilable à un vrai métier. L’exercice reste compliqué, y compris pour un profil commercial, quand il s’agit de « vendre » le « produit » qui est soi-même. C’est aussi un « travail » à temps plein.

Le stress du chômage

À cela se rajoute le fait d’être seul, dans un contexte ressenti comme dévalorisant vis-à-vis de sa famille, de ses proches, de ses collègues, de la société en général. Le travail dans notre société fait partie de l’identité de l’homme.
Même pour les personnes conscientes qu’aujourd’hui compétences professionnelles et perte d’emploi ne sont pas liées, il subsiste un malaise à l’idée de recevoir une personne en recherche d’emploi ; elles se croient obligées de leur trouver un emploi, de compatir avec elle ou elles redoutent tout simplement, d’être elles-mêmes touchées par un licenciement…

Les impacts liés à cette situation peuvent être très graves :
—  Sur l’individu : dépression voire suicide
—  Sur la famille : stress, tensions dans le couple voire divorce
—  Communauté : repli sur soi, sentiment d’exclusion voire rupture réelle avec la communauté

Notre apport

Face à cela, le GRE déploie ses actions autour de 4 axes clés :
—  Respecter une approche anthropologique de la personne, car nous sommes convaincus que chacun est unique. On rejoint ici la dimension évangélique.
—  Utiliser cette « pause » de transition professionnelle comme un temps de relecture pour définir voire redéfinir le projet de vie, sur un plan personnel et dans la globalité familiale et communautaire.
—  Mettre en place une synergie de groupe entre les stagiaires du GRE et créer ainsi un réseau efficace et bienveillant.
—  Former au métier de la transition professionnelle, c’est-à-dire dédramatiser la situation et faire prendre conscience au stagiaire GRE que cette période peut être pour lui, pour elle, une formidable opportunité de rebondir sur une situation plus proche de ses rêves, lui apprendre à ne pas être en position de demandeur d’emploi mais offreur de service. Pour cela le GRE propose différentes méthodes. Elles ont pour objectifs de faire prendre conscience à chacun de ses expertises, de ses valeurs ajoutées, de savoir les vendre et les argumenter en fonction des besoins de l’entreprise. De savoir développer et s’appuyer sur un réseau pour pouvoir détecter les opportunités d’emploi voire les créer sur mesure. Enfin, de savoir rebondir sur des opportunités de courtes durées (CDD, missions) pour se faire connaitre et se rendre irremplaçable.

Concrètement, chaque cursus de 13 ateliers concentrés sur 7 semaines permet aux stagiaires une montée en compétence rapide

Les acteurs

L’équipe GRE, constituée d’une vingtaine de cadres motivés et bénévoles, tous professionnels de divers horizons (DRH, directeurs, ingénieurs, consultants,…) est composée de 3 types d’acteurs :
—  L’accueil, stratégique pour le GRE, chargé de renseigner les personnes en recherche d’une structure d’accompagnement, d’assurer les inscriptions, d’établir les plannings de chaque session et les réservations de salles rue de Varenne, gérer les frais d’inscriptions et les relances éventuelles…
—  Les animateurs des ateliers, tous actifs pour assurer une vision actualisée et au fait des évolutions des demandes des entreprises, du marché. Les simulations filmées des interviews demandent des profils d’animateur très particuliers pour ne pas risquer de heurter le stagiaire.
—  Et depuis quelques années, l’équipe a été complétée par des professionnels accompagnateurs individuels qui s’adressent à ceux pour qui la synergie de groupe n’est pas suffisante et demandent un suivi individualisé.

Viser équilibre et efficacité

Nous sommes tous conscients que nous n’agissons pas seuls mais aidés dans notre tâche par l’Esprit Saint.

Considérant la transition professionnelle comme un vrai métier, nous insistons auprès des stagiaires sur la nécessité de respecter des horaires de bureau et des temps de vacances. L’objectif étant de ne pas se replier sur soi, de rester disponible pour ses proches, sa famille, ses amis… et conserver ainsi un meilleur équilibre au profit de tous mais aussi de son efficacité dans cette période.

Le GRE a ainsi pu accompagner 235 sessions et a aidé plus de 2500 cadres à retrouver un emploi avec une efficacité (temps de retour à l’emploi) au niveau des meilleurs cabinets d’Outplacement de la place de Paris. Relayer l’existence du GRE au sein du MCC et à l’extérieur participe à la réussite de cette dynamique. Nous recherchons actuellement des profils de DRH pour compléter notre équipe, avis aux personnes intéressées !

Gérard Tanchon

Revenir