À qui appartient l’eau?

Un reportage d’ARTE « Bottled life » a été diffusé le 11 septembre 2012, consultable sur son site. Il s’agit d’une enquête sur la question des ressources en eau. On y voit comment une multinationale comme Nestlé peut contrôler l’eau et la vendre au prix fort.


Dans trois contextes en tous points différents (des États-Unis au Nigeria en passant par le Pakistan), l’eau est mise en bouteille et contrôlée parfois par des méthodes expéditives du géant de l’agroalimentaire. Cela montre les vides juridiques dont les avocats et lobbyistes de la firme savent tirer profit et la question cruciale : à qui appartient l’eau ? Instructif…

Ceci dit, le sujet de la disponibilité de la ressource en eau est plus vaste que le simple sujet de l’embouteillage de l’eau. Globalement, 70% des prélèvements d’eau douce sont utilisés par le secteur agricole, 20% par l’industrie et 10% pour les besoins domestiques. « Les activités d’eaux embouteillées de Nestlé ne représentent quant à elle que 0,0009% des prélèvements mondiaux d’eau douce » répond Nestlé aux critiques émises à son encontre par ce reportage.
Rappelons qu’un être humain est constitué à 70% d’eau. Il lui faut refaire le plein sans cesse sinon c’est la mort au bout de 3 jours. C’est pourquoi l´eau, nourriture de base indispensable, a toujours été un bien public, géré publiquement. Jusqu’à aujourd’hui l’approvisionnement en eau dans le monde entier, est à 80% encore public. L’eau potable et l’assainissement sont toujours un monopole local. Nulle part au monde ne circulent dans les mêmes tuyaux, des eaux distinctes, de fournisseurs concurrents. Un marché est impensable. Qui privatise malgré tout ce service vital, remplace un monopole public par un monopole privé.

L’enjeu, que ce soit en France, aux États Unis ou dans les pays du Sud, est le libre accès à la ressource en eau pour tous, via une régulation pour une juste distribution, en qualité et en quantité, sans qu’elle devienne une valeur marchande cotée en bourse.

Marie Remy

NL_puce_rouge Lire l’article source

NL_puce_rouge Autre article où la réponse de Nestlé est transcrite

2018-08-28T09:12:24+00:00