Albanie : quels changements depuis 10 ans !

////Albanie : quels changements depuis 10 ans !

C’est ce que disent les Français installés à Tirana en Albanie, pays choisi cette année par le SIIAEC pour poursuivre la coopération avec les mouvements d’intellectuels et de professionnels catholiques des pays de l’Europe orientale, initiée au début des années 1990 par les Pères Gonzague Callies et Henri Bussery s.j.


Quand je me présente à l’évêque de Tirana originaire de l’Ile de Malte en déclinant ma nationalité, il s’excuse : « j’ai dû oublier le français pour apprendre l’albanais, tellement cette langue est difficile »… Il y a aussi ce dont on ne parle pas, mais qui a laissé de terribles souvenirs, surtout parmi les chrétiens. Le régime communiste particulièrement étroit d’Enver Hoxha qui a duré jusqu’en 1992 avait fermement tenu à l’écart de toute influence extérieure, culturelle et religieuse ce petit pays sur la côte adriatique en face de l’Italie. Il y a aujourd’hui à Tirana cinq églises catholiques, une cathédrale orthodoxe et une mosquée. Les relations entre les religions sont apaisées dans ce pays de 3,5 millions d’habitants qui compte autant de musulmans (tolérants dans leur très grande majorité) que de chrétiens.

Ça et là, les réseaux électriques aériens particulièrement entrelacés témoignent des coupures de courant et le réseau routier est encore très détérioré. Les chantiers fleurissent un peu partout, tel celui de reconstruction du réseau d’assainissement de Shkoder, la 2ème ville du pays, financé par l’Union Européenne, que nous avons visité. En cette fin d’été ensoleillée, comme dans toutes les villes méditerranéennes, les rues grouillent de monde, les étals sont bien remplis et les terrasses bondées.

Le sujet retenu pour cette rencontre du SIIAEC du 28 au 30 septembre dernier portait sur la Sécurité sociale. Le secrétaire général du syndicat chrétien autrichien est notamment intervenu sur la bonne gouvernance pour répondre aux besoins essentiels des travailleurs et le directeur du Centre de recherche économique albanais a fait une communication sur la Sécurité sociale en Albanie. Le SIIAEC a également tenu son assemblée générale annuelle qui a confirmé son adhésion aux 3 orientations définies par les mouvements chrétiens accrédités à l’OIT : emploi des jeunes, extension de la protection sociale, travailleurs migrants et leurs familles.

Bernard Hyon, SIIAEC

2013-10-30T17:36:08+00:00