Comptes 2012 : une bonne visibilité des charges et des besoins mais…

////Comptes 2012 : une bonne visibilité des charges et des besoins mais…

La maîtrise des dépenses, grâce notamment à l’abandon de la formule print de Responsables, conjuguée à un niveau satisfaisant de recettes permet d’équilibrer les comptes 2012 (396 k€ de ressources, 392 k€ de charges soit un résultat positif de 4 k€).


Imprimer cet articleAttention toutefois, cet équilibre demeure fragile : une partie des ressources est composée de recettes compensant des dépenses (inscriptions aux événements, abonnements papier à Responsables reversés à l’éditeur, l’USIC, abandons de remboursement de leurs frais de déplacement par des membres en responsabilité) ainsi que de recettes dont le MCC n’a pas la maîtrise (subvention USIC de 30 k€ pour le Congrès)…

Le financement du MCC repose donc sur les cotisations (290 k€), auxquelles s’ajoutent quelques dons et produits divers (7 k€). Elles sont en augmentation en montant grâce au relèvement de la cotisation de référence mais en légère baisse en nombre, près d’un tiers des membres en équipe ne contribuant pas aux charges de leur mouvement, ce doit être un point de vigilance pour tous.

Les charges récurrentes du MCC s’articulent autour de 3 axes :

— l’animation, au bénéfice de tous les membres, avec l’accompagnement spirituel, les événements régionaux et nationaux qui nourrissent la réflexion et fertilisent les échanges (207 k€).

— Une ouverture, autour du savoir, du faire savoir et de la solidarité, avec la formation, la communication (dont La Lettre du MCC, Responsables et le site Internet), l’international et l’associatif (87 k€).

— Les services rendus aux membres avec l’informatique, l’accueil, la comptabilité, la logistique (reçus fiscaux, appels de cotisations, invitations, organisation des rencontres…) (98 k€).

Les besoins du MCC ne sont pas linéaires, des années courantes comme 2012 doivent permettre d’anticiper les dépenses inéluctables des années ultérieures en provisionnant pour de grands événements (30 k€ chaque année pour le Congrès), le renouvellement des moyens de communication, la modernisation des outils informatiques (il y a urgence pour le site web ! Un groupe de travail planche sur le dossier).

Last but not least… l’USIC assume la fabrication de Responsables et de La Lettre, et ne facture pas de loyer pour l’occupation des salles de réunion et bureaux de la rue de Varenne.

Télécharger le tableau des comptes 2012

Martine Parent, Trésorière nationale

Une approche analytique des dépenses 2012

comptes.jpg

2013-06-13T16:35:44+00:00