Diaconia 2013, en quoi le MCC est-il concerné?

////Diaconia 2013, en quoi le MCC est-il concerné?

Dans Deus caritas est, Benoît XVI rappelle la mission de l’Église: «La nature profonde de l’Église s’exprime dans une triple tâche : annonce de la Parole de Dieu, célébration des sacrements, service de la charité (diakonia en grec). Ce sont trois tâches qui s’appellent l’une l’autre et qui ne peuvent être séparées l’une de l’autre».


A travers la démarche Diaconia 2013 – Servons la fraternité, la Conférence des Évêques de France avec plus de 80 Mouvements et Services d’Église, invite les chrétiens à la réflexion et à des rencontres autour de la fraternité. Le service des frères est constitutif de la vocation chrétienne, ce n’est pas une affaire de spécialistes.

Pour ce service de la charité, il est nécessaire d’aider les communautés chrétiennes à mieux repérer les situations de fragilité et de pauvreté : matérielle et relationnelle, et les enjeux de société, situations que nos communautés d’Église ignorent ou ne veulent pas voir. Le but est d’écrire le livre des fragilités, de reconnaître ces personnes comme sujet, de faire avec et non pour, de changer de regard pour redonner aux pauvres la place centrale qu’ils ont dans l’Église, dans nos célébrations, dans nos paroisses.

Il faut aussi montrer que les chrétiens sont acteurs de transformations sociales qui donnent corps à la fraternité: cela est évangélisateur. C’est le livre des merveilles qui veut identifier et échanger des actions qui «servent la fraternité». Le livre blanc du Congrès qui collecte des initiatives de membres du MCC avec d’autres, chrétiens ou non, initiatives que nous avons à développer, est bien une contribution à l’écriture de ce livre des merveilles.

Nous souhaiterions que les équipes nous fassent remonter des exemples concrets de fraternité en particulier dans le milieu professionnel afin d’enrichir le livre des merveilles et des fragilités rassemblées par l’équipe Diaconia 2013, par avance merci à chacun !

Ludovic Salvo, responsable national

et François Xavier Becquart, membre du bureau national

Pour aller plus loin

2012-03-12T15:27:40+00:00