Exercice d’autodérision pour cathos

////Exercice d’autodérision pour cathos

Dessinateur et illustrateur humoriste, Yves Guézou propose sa relecture, drolatique, des disciples de Jésus : ceux d’hier et d’aujourd’hui avec chaque fois, les références des textes revisités, comme une invite à relire l’original.


Objectif atteint : railler les chrétiens avec bienveillance. Ainsi lors du 50è anniversaire des « Amis des pauvres », un nécessiteux qui sonne à la porte se voit répondre : « Ah non désolé, il faut avoir une invitation »… Guézou n’oublie rien de l’essentiel quand, reprenant le passage de Saint-Matthieu (9, 9) où Jésus appelle les disciples à sa suite, il fait figurer un cadre en train de lire « La finance facile », qui reçoit un appel à tout abandonner : panique assurée !! Pas facile non plus de se dire et d’être chrétien aujourd’hui : l’auteur nous aide à déculpabiliser de nos petites lâchetés. « Les pensées secrètes des paroissiens » en pleine homélie du dimanche feront certainement frémir nos prêcheurs…

Il n’épargne pas les religieux, cibles, plus que les prêtres, de son humour. Leur vie communautaire l’a, semble-t-il, beaucoup inspiré. Le sommet est néanmoins atteint avec les cathos non pratiquants, comparés… à des footballeurs non pratiquants, eh oui, cela existe aussi ! De simples sympathisants en fait, plutôt tièdes on l’aura deviné.

Au final, un album dont les gags s’enchaînent plaisamment. A lire aussi en cette année de la foi pour interroger les fondamentaux de notre foi et la manière dont nous les faisons vivre, sur un ton léger.

Marie-Hélène Massuelle

Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages

Yves Guézou, album, Éditions Salvator 2012, 64 pages – 14,50 €

2012-12-18T10:48:33+00:00