L’enseignement social de l’Église

////L’enseignement social de l’Église

Le livre de Jean-Marie Faux, jésuite, professeur à l’Institut d’études théologiques de Bruxelles, retrace les développements de l’enseignement social de l’Église de « Rerum Novarum » en 1891 à « Laudato Si’ » en 2015, montrant de façon concise et très convaincante les facteurs de continuité et de cohérence, mais aussi les évolutions pour prendre en compte les nouveaux enjeux.


10 encycliques ou textes conciliaires majeurs sont présentés, chacun dans son contexte, avec son apport spécifique ; reconnaissance des droits de l’homme, destination universelle des biens, collaboration de tous à la vie publique, solidarité Nord-Sud, prise en compte des enjeux mondiaux, appel à une écologie intégrale associant la dignité de la personne aux équilibres économiques et environnementaux. Après cette présentation des étapes de la pensée sociale de l’Église, le père Faux identifie quatre fils rouges qui assurent sa cohérence depuis 130 ans.

Le premier fil rouge est l’affirmation de la primauté de la personne humaine qui doit être défendue et respectée, les menaces ayant, elles, évolué selon le contexte socio-économique et politique.

Le deuxième porte spécifiquement sur la production et la répartition des biens, en rappelant à la fois la complémentarité nécessaire entre travail et capital et le refus d’une « économie de l’exclusion et de la disparité sociale ».

Le troisième fil rouge, celui de la « communauté politique », va, au fil des décennies, vers la reconnaissance du système démocratique, à condition toutefois que le respect de la personne reste le socle de base.

Enfin, quatrième fil rouge, l’évolution de la pensée de l’Église a également été immense sur la prise en compte des enjeux mondiaux, et ceci dès « Pacem in Terris » en 1963.

Dans un temps où, en France au moins, la pensée de l’Église est parfois caricaturée, cela fait du bien de voir comment elle a évolué tout en restant fidèle à ce qui est à son fondement, le Christ.

Arnaud Laudenbach

L’enseignement social de l’Église, Jean-Marie Faux, Éditions Fidélité, 120 pages, 2018, 9,50 €

2018-04-25T09:16:58+00:00