La confiance n’est pas un vain mot

////La confiance n’est pas un vain mot

Faire confiance : A qui ? Jusqu’où ? Tel était le thème proposé à la réflexion des Jeunes Professionnels lors du week-end des 13 et 14 octobre au Centre Manrèse, à Clamart. Ensemble, nous avons pu partager nos vécus, interrogations, mais aussi dire nos doutes, parfois nos craintes.


Entendre parler de la confiance aujourd’hui, est-ce encore possible ? J’ai pu me rendre compte que oui, par les interventions, les débats et particulièrement lors des échanges en petits groupes de partage. La confiance a pu s’expérimenter entre nous. Dire simplement. Parler « vrai ». Redonner ainsi tout son sens à un mot si souvent tronqué, malmené, mis à mal dans une société qui déshumanise, fragilise l’individu. Par la confrontation de nos expériences professionnelles ou de vie, goûter un apaisement. Recevoir un éclairage inattendu, par la parole d’un autre, sur une situation donnée. Les questions fusent. En voici quelques exemples : comment ne pas céder à la tentation du découragement, à la résignation, au sentiment « d’inutilité », quand on se heurte systématiquement à un refus de la confiance, à une communication rompue, soit avec son supérieur hiérarchique, soit avec ses proches collaborateurs ? Ou encore : comment dynamiser la confiance d’autrui, celle de son équipe ? Choisir de valoriser un collaborateur, en lui accordant toute sa confiance pour une mission donnée, au lieu de vouloir la réaliser soi-même. Comment renouveler sa confiance, lorsque celle-ci a été déçue ? A la faveur des propos échangés et de ce temps fort, une phrase me revient alors en mémoire : « Et si aujourd’hui, tu faisais le pari fou de la confiance ? »

V.M., membre de l’équipe JP Chapô2roues (Paris)

2012-11-15T14:14:48+00:00