La pensée chrétienne a-t-elle perdu la route de l’homme moderne ?

////La pensée chrétienne a-t-elle perdu la route de l’homme moderne ?

Nos sociétés occidentales ne cherchent plus de fondement religieux à la vie politique, sociale, culturelle ou morale. Comprendre comment a évolué la pensée chrétienne et ce qui a entraîné les blocages vis-à-vis de la société actuelle, c’est l’intérêt du livre de Jean-Marie Ploux, prêtre et théologien : il nous permettra de mieux dialoguer avec nos concitoyens, en leur montrant comment la foi contribue à illuminer l’existence et mène à une société plus juste et plus fraternelle.


L’auteur nous invite à parcourir les sources de la pensée occidentale : bible et sagesse grecque puis les philosophies de la modernité et la non rencontre de la pensée chrétienne et de l’homme moderne, alors que celle-ci avait irrigué notre culture européenne. Paul a été l’acteur principal du dialogue entre notre foi et la culture grecque. Pour les Pères de l’Église, le logos et l’Esprit de Dieu sont présents à toute conscience. L’étape suivante est celle de l’Église triomphante et son alliance dangereuse avec le pouvoir politique… À la suite d’Augustin, on affirmera qu’en dehors de l’Église il n’y a pas de salut et que l’homme corrompu par le péché originel ne peut accéder au salut que par le baptême et les sacrements, doctrine confirmée par le concile de Trente. Avec le développement des sciences, l’individu revendique sa liberté puis celle de sa raison, pendant que Thomas d’Aquin pousse à comprendre ce qu’on croit. C’est enfin la Réforme et les débats sur la liberté et la grâce qui engagent l’expression de la foi et son avenir. Mépris du monde, défiance vis-à-vis du corps, sentiment de culpabilité, Dieu traquant les faiblesses~: la pensée chrétienne perd la route de l’homme « moderne ». N’est-ce pas une des causes de la déchristianisation de l’Occident et du raidissement de l’Église face au monde ?

Au XX° siècle, le dialogue et l’ouverture à un monde « sans Dieu » font l’objet de tensions importantes chez ceux qui rêvent d’un retour à la foi d’avant… JM Ploux prône l’engagement dans la cité, avec les autres, la promotion de la transcendance qui pousse la société en avant, la parole de Dieu qui passe par celle des hommes de foi : des hommes épris d’amour, de justice, de solidarité, qui tentent de vivre un rapport juste de l’homme à l’autre et de l’homme à Dieu. À nous de nous engager sur ces nouveaux sentiers, aux côtés des hommes de notre temps.

Bernard Chatelain

Une autre histoire de la pensée chrétienne

Jean-Marie Ploux, Éditions de l’Atelier 2014, 304 pages – 23 €

2014-10-23T17:55:14+00:00