Redynamiser la démocratie ? Le Conseil de l’Europe donne la parole aux jeunes

////Redynamiser la démocratie ? Le Conseil de l’Europe donne la parole aux jeunes

Du 3 au 5 novembre 2014, la troisième édition du Forum mondial de la démocratie a rassemblé près de 1500 participants dont un millier de jeunes d’une centaine de nationalités différentes venus débattre de la question de leur rôle dans la revitalisation de la démocratie : « De la participation à l’influence : la jeunesse peut-elle redynamiser la démocratie ? ».


Des tables rondes ont permis à plusieurs personnalités d’apporter leurs observations et analyses à partir de leur propre expérience nationale et d’engager le débat avec des jeunes participants venant de tous les continents. La richesse de ces échanges, parfois vifs, tient à la grande diversité des pays dont certains d’entre eux sont en conflit, mais c’est la spécificité du Conseil de l’Europe de permettre qu’ils puissent être rassemblés et s’exprimer dans une même enceinte. Trois sujets ont été abordés~:

— Les jeunes, acteurs du changement mondial ?

— L’autonomisation des jeunes pour la transformation démocratique

— Des initiatives de la jeunesse au changement de système

Des initiatives concrètes de démocratie directe ou citoyenne dans le monde ont été présentées au travers d’ateliers (les « Labs »). Le Forum 2014 a également expérimenté des « conférences collaboratives » : leur thème est proposé sur une plateforme en ligne avant la réunion. Elles permettent des discussions spontanées et l’émergence de nouvelles idées ou associations. Six conférences de ce type ont eu lieu :

— Y-a-t-il une place pour une démocratie « illibérale » ?

— Le dialogue interculturel, un pilier dans les sociétés démocratiques

— L’éducation non-formelle peut-elle renforcer la démocratie ?

— La liberté d’expression en démocratie : est-elle en danger ?

— Les jeunes citoyens : exploiter la liberté contre le débat sur la sécurité

— Un exemple unique d’accès des jeunes aux décisions

Les participants de la jeunesse ont aussi développé des « prototypes » de démocratie « idéale » débattus puis présentés de façon dynamique en session plénière : avec présentation mimée des enjeux et défis à relever par la jeunesse face aux obstacles à son accession à la politique, à l’expression, face à l’establishment et aux lobbies. Cette présentation s’est achevée par une danse de la démocratie, un twist qui a réveillé des souvenirs chez les plus anciens~!

Philippe Grolleau, délégué permanent de Pax Romana auprès du Conseil de l’Europe

Plus d’informations et webcast
Lire l’article intégral

2018-08-28T09:13:29+00:00