“Le livre noir du management” Isabelle Bourboulon

////“Le livre noir du management” Isabelle Bourboulon

Dans ce livre paru en octobre 2011, Isabelle Bourboulon, journaliste, dresse le tableau noir des pratiques modernes de management et met en lumière des initiatives pour redonner du sens dans les entreprises et administrations


Augmenter la productivité puis accepter l’influence hégémonique des marchés financiers: après le fordisme, le taylorisme, le toyotisme on est passé au reporting, au lean et à l’envoûtement ultralibéral. Le management ne s’intéresse plus au travail mais n’a d’yeux que pour son cours de bourse. . . Changer pour changer, travailler toujours plus, plus vite, dans l’urgence et la qualité totale; la dernière mode venue des écoles et des consultants doit être mise en application sous peine de décrochage du cours des actions. . .

«Soyez créatif, autonome», mais en même temps on impose des référentiels, des prescriptions contrôlés par des certificateurs et le public s’inspire du privé, voulant évaluer, adopter de nouvelles méthodes, diminuer drastiquement les effectifs . . .

Comment s’étonner des troubles musculo-squelettiques, stress, hyper activité, dépressions et des suicides ( plus de 100 par an au Japon) lorsque le travail n’est plus reconnu dans son utilité (travailleurs interchangeables et jetables), et dans sa conformité aux règles reconnues par les pairs. . . Même le patronat s’en inquiète qui cherche «comment répondre aux dérives du capitalisme financier» et déclare que «pour survivre, l’entreprise du XXI° siècle ne peut compter que sur l’humain».

Isabelle Bourboulon propose d’abandonner «l’éthique sacrificielle du travail» , pointe la création de services d’entreprise pour faciliter la vie, la flexibilité, l’écoute des salariés par les managers, l’abandon du management par la peur, recommandé par «Entreprise et progrès».

Et puis deux axes d’alter-management : la reconquête du collectif par les syndicats et une intensification de l’économie sociale et solidaire, sachant valoriser les métiers, la démocratie participative, l’équité, tout en ayant de bonnes performances économiques grâce à la qualité des prestations entraînée par les bonnes conditions de travail.

Pourrions-nous nous en inspirer un peu plus?

Bernard Chatelain

Le livre noir du management

Isabelle Bourboulon, Editions Bayard, 282 pages – 19 €

2018-08-28T09:11:24+00:00