« On se disait qu’on était trop atypiques… »

////« On se disait qu’on était trop atypiques… »

Engagés depuis longtemps en Église, Nicole et Jean-Jacques Wolff viennent de prendre la responsabilité de la région PACA. Aujourd’hui Marseillais, issus du monde médico-social (elle orthophoniste en CMPP, lui directeur d’un foyer de vie pour adultes handicapés), ils ont croisé la route du MCC au moment du Congrès de Marseille et se définissent comme « responsables plus que cadres » au service du mouvement qu’ils connaissent depuis près de neuf ans.


Après un parcours de vie qui leur a permis de bien connaître la région, une fois leurs enfants élevés, ils ont choisi le MCC pour vivre un nouvel engagement en couple. Le mouvement leur a pleinement permis d’actualiser leur foi dans le travail mais aussi en famille et en paroisse.

Invités à des week-ends régionaux du mouvement dans lequel ils avaient déjà des responsabilités d’équipe puis de secteur, ils ont rencontré Françoise et Dominique Semont à la recherche de successeurs. Répondant à leur « demande discrète et attentionnée », ils viennent de se lancer dans l’aventure en recevant concrètement le « bâton » de responsables de région, animés par le double souci de continuer à servir et créer des liens à travers l’espace et le temps. Connaissant déjà certains responsables des secteurs de Nice, Toulon, Aix, Avignon, Manosque et Marseille, ils proposent de poursuivre le chemin entamé dans la continuité.

Conscients que leur expérience est atypique au MCC, ils sont convaincus qu’ « avant de diriger, nous sommes responsables d’une certaine façon de vivre et de travailler en tant que chrétiens, ce qui nous situe différemment par rapport à nos collègues. Ce que nous avons en commun avec les cadres d’entreprise, c’est cette dimension de responsabilité qui nous permet de nous enrichir mutuellement ». Ce qu’ils pensent apporter au mouvement, c’est leur regard décalé et leur souci d’élargir celui des équipes à la dimension du mouvement, dimension qu’ils ont eux-mêmes découverte grâce à ceux qui les ont précédés.

Solange de C.

2014-11-25T15:33:38+00:00