Pauvreté: des statistiques et perspectives toujours plus sombres

////Pauvreté: des statistiques et perspectives toujours plus sombres

Dans un rapport paru le 8 novembre, le Secours Catholique pose un regard alarmant sur dix ans de pauvreté. Il fait état d’un nombre toujours plus élevé de personnes en précarité parmi les bénéficiaires de son aide et d’une permanence dans cet état. Avec le constat que le travail ne protège plus de la pauvreté…


Trois points majeurs ressortent de ce document : les personnes qui vivent la pauvreté mettent plus de temps qu’avant à s’en sortir ; la pauvreté monétaire (le seuil de pauvreté est à 964 € et le seuil de très grande pauvreté à 644 €) se généralise ; les femmes, parce que les familles sont de plus en plus monoparentales, et les familles sont les premières victimes de la précarisation. Principales dépenses contraintes des ménages : le logement dont les loyers sont en augmentation, tant dans le parc HLM que dans le privé, puis vient l’énergie.

Le rapport contient aussi une série de propositions pour sortir de la pauvreté comme le développement de l’offre de formation qualifiante tout au long de la vie ou la construction de 500 000 logements par an dont 150 000 logements sociaux. Prochaine étape : la conférence nationale de lutte contre l’exclusion des 12 et 13 novembre sous l’égide de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti. Le Secours catholique compte faire entendre sa voix à travers l’élaboration du plan quinquennal de réduction de la pauvreté avec d’autres organisations de solidarité.

Bénéficiant très peu de subventions publiques, l’ONG se réjouit que la générosité du public n’ait pas faibli avec la crise. Face aux demandes d’aide qui explosent, il recherche toutefois de nouveaux bénévoles et relance ses appels aux dons.

Marie-Hélène Massuelle

Pour en savoir plus : Le rapport Regards sur 10 ans de pauvreté

2018-08-28T09:12:10+00:00