Promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS) au Conseil économique, social et environnemental (CESE)

////Promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS) au Conseil économique, social et environnemental (CESE)

A la demande du gouvernement et en préparation d’un prochain projet de loi qui visera à reconnaître, structurer et développer l’ESS, le CESE vient de produire un avis intéressant.


L’ESS, qui regroupe notamment les mutuelles, coopératives, associations, fondations, est un secteur économique à part entière, présent dans la quasi-totalité des domaines d’activités : près de 10% du PIB, 21000 coopératives employant un million de salariés, 38 millions d’adhérents à une mutuelle, 16 millions de bénévoles et 1,8 millions de salariés travaillant en milieu associatif. L’ESS porte un ensemble de valeurs communes (utilité sociale, intérêt collectif) qui s’expriment dans des modes de gouvernance favorisant la pérennité des activités et des emplois et leur ancrage sur les territoires (27% des SCOP, ou Sociétés coopératives ouvrières de production, ont plus de 20 ans d’existence contre 18% des entreprises).
L’avis présente une série de préconisations destinées à promouvoir l’ESS en raison de son importance en soutien de l’activité économique. Deux directions sont privilégiées : faciliter les reprises d’entreprises – qu’elles soient saines ou en difficulté – par les salariés (environ 55000 transmissions d’entreprises ont lieu chaque année, pour un total de plus de 300000 emplois) ; organiser une politique encourageant le développement local de l’ESS avec les acteurs concernés et par la mise en œuvre de financements adaptés (Banque publique d’investissement, …).

La lecture de l’avis du CESE est utile aussi pour connaître l’histoire de l’économie sociale, son développement parallèlement à celui du capitalisme industriel, et bien situer ses enjeux contemporains. A ne pas manquer !

Christian Sauret

2013-03-20T15:00:57+00:00