Quelle éthique pour les acteurs économiques (que nous sommes) ?

////Quelle éthique pour les acteurs économiques (que nous sommes) ?

Le 21 mars dernier, le secteur Lille Métropole a échangé sur l’éthique de l’acteur économique. Nous étions accompagnés par Frédéric Baule qui travaille dans le trading pétrolier au sein d’une filiale de Total et qui a participé à l’écriture de l’ouvrage co-signé par Gaël Giraud s.j. et Cécile Renouard « 20 propositions pour réformer le capitalisme ».


Les participants, repartis en 3 tables rondes, ont échangé autour de la responsabilité personnelle : de quels leviers disposons-nous dans notre vie quotidienne de consommateurs, de citoyens et de salariés pour mettre en avant les valeurs humaines face à un monde centré sur la consommation et l’individualisme ?
De ces débats, il est ressorti que l’éthique commence par le dialogue et la qualité de l’écoute. Si nos choix ne seront jamais parfaits, il ne faut pas oublier que nous sommes parties prenantes du système (société ou entreprise) et que nous devons à ce titre en être solidaires. Aussi, il est nécessaire de garder sa capacité d’indignation et d’oser dire les choses sans jamais oublier « le visage de l’autre ». De nous rappeler aussi que l’inter-personnel peut faire bouger beaucoup de choses et apporter de la richesse humaine et donc monétaire.

Sylvain et Violaine Thinon

Pour aller plus loin : « L’illusion financière : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire» de Gaël Giraud s.j.
fbaule2.jpg

2018-08-28T09:14:27+00:00