Réenchanter le travail; Pour quelle société ?

Au MCC, le travail est au centre de nos préoccupations de professionnels en responsabilité et chrétiens engagés. Derrière le mot réenchanter se trouve une problématique très actuelle, pour chacun de nous comme pour notre société. Comment situer la place du travail quand il n’est plus accessible à tous ? Comment redonner goût au travail quand il n’en a plus ?

Le point central de notre relation au travail est bien celui du sens. Nous sommes tous en recherche de sens par rapport à notre travail et nous ne croyons pas à la fin du travail. Nous sommes aussi sensibles à la dimension sociale du problème. Que ce soit dans le secteur privé ou public, la distance entre les insiders (les salariés avec un contrat stable, en CDI) et les outsiders (CDD, sous-traitant, intérimaires, travailleurs précaires, stagiaires,…) s’accentue. L’écart se creuse aussi entre les grandes entreprises, administrations, PME, associations,  start up, … : ces différents mondes professionnels se côtoient, se parlent parfois mais ont tendance à s’éloigner les uns des autres.

Avec le sens vient naturellement l’attention et la relation aux autres. Celle-ci est au cœur de cette recherche de mise en adéquation de notre travail avec nos valeurs et notre souci du bien commun.

Au MCC nous vivons ces situations par la diversité de nos contextes professionnels. Nous expérimentons sur le terrain le renouveau des contenus et des formes de travail, nous avons à cœur de redonner du sens au travail, le nôtre comme celui de nos équipes, avec en perspective le bien commun de notre société.

 

2019-02-10T20:57:40+00:00