Conseil national du MCC : «~Deux jours pour tracer ensemble la route vers le congrès~»

////Conseil national du MCC : «~Deux jours pour tracer ensemble la route vers le congrès~»

C’est par une météo magnifique que se sont réunis, en Conseil national, le week-end des 9 et 10 octobre dernier, quatre-vingt-dix-sept responsables du MCC et accompagnateurs, venus de toutes les régions et secteurs, ainsi que les représentants des jeunes, des retraités. Deux jours pour tracer ensemble la route qui mène au congrès. Et par delà, le projet d’avenir du MCC (énergies, talents et finances comprises) dans un monde qui devient si différent. Où s’opèrent tant de ruptures, elles mêmes sources d’angoisse. Où la nature même du travail a changé.


« Un de nos principaux objectifs pour cette rencontre, explique Michel Badré, membre du Bureau national, était de faire s’exprimer et d’échanger sur ce qu’apporte la prise de responsabilités dans le mouvement, en termes de richesse. Sortir des problèmes matériels et d’organisation. S’aérer, voir les choses avec plus de sens. Pour plus de clarté, nous avons aussi pris le temps de mettre au point, ensemble, les termes de la lettre de mission qui sera désormais envoyée à tout nouveau responsable. »

Deux jours toniques, de l’avis des participants, qui disent y avoir rechargé leurs batteries ! « Se rencontrer fait du bien, donne des idées et des solutions ». « On a aussi reçu des billes pour s’alimenter intellectuellement et spirituellement, prendre du recul grâce aux conférences, aux échanges, aux temps spirituels ». « Accepter une responsabilité en répondant à un appel parfois insistant, c’est recevoir une grande richesse, on y trouve un grand plaisir partagé ». Des participants qui, globalement, ne sont pas dans la plainte car ils ne sont pas seuls : « chacun s’appuie sur une équipe. »

Ces journées étaient aussi l’occasion de rappeler l’invitation à faire remonter de chaque secteur ou région, des expériences montrant qu’inventer un avenir commun est possible. « Ces expériences, continue Michel Badré, puisées dans les entreprises, dans les domaines de la régulation et de la gouvernance, dans la mise en œuvre de nouvelles solidarités ou dans une logique de développement durable en vue du bien commun (ce sont les thèmes des quatre forums proposés au congrès) seront accompagnées par la présence d’experts et de témoins qui donneront du recul en analysant la réalité présentée. Nous avons cherché ensemble comment toute cette préparation pourrait être un moyen d’animer les régions, une sorte d’ outil fort qui n’ait pas comme simple but de faire marcher le congrès. Qui permette de construire du neuf, d’inventer. D’être héritiers et constructeurs. La préparation matérielle du congrès, qui est un énorme travail, a en arrière plan la volonté d’aider les responsables à animer la vie du mouvement. »

Dans sa relecture faite avant que chacun ne reparte vers son train, son avion ou son métro, Michel Badré insistait sur la surprise mystérieuse d’être tous appelés et appelants comme le montre l’histoire biblique : Abraham, Moïse, Samuel, David, Marie, Pierre et Paul et jusqu’aux chrétiens d’aujourd’hui, appelés par leur baptême. Pour plus de vie…A suivre.

Anne-Marie de Besombes

Pour vous inscrire au congrès Lyon 2011: cliquez ici|Pour vous inscrire à Lyon 2011

Pour en savoir plus sur le budget du congrès : cliquez ici|Budget congrès

2018-08-27T10:56:21+00:00