L’autre discours des Bernardins

////L’autre discours des Bernardins

À la toute fin de notre mandat de responsables nationaux, nous avons eu la grâce d’être invités le 9 avril au Collège des Bernardins. Les médias auront surtout retenu de cet événement les commentaires sur les propos du président de la République. Pour notre part nous retenons son appel à l’Église de « faire don de la liberté spirituelle ». Usons de cette liberté pour évoquer l’autre discours de cette soirée mémorable, celui de Mgr Pontier.

Dans un propos dont l’intensité était égayée par son léger accent marseillais, Mgr Pontier a évoqué les « vrais sujets » sans chercher pour autant le spectaculaire ou le médiatique. D’abord, l’attention aux plus fragiles : handicapés, personnes de la rue. Puis les sujets d’actualité : la bioéthique (PMA, fin de vie…), l’environnement, l’accueil des migrants et les chrétiens d’Orient.

Pour Mgr Pontier, l’Église s’appuie aussi sur l’action des associations : « Il s’agit de prendre notre part dans l’avènement d’une société juste, fraternelle et solidaire grâce au dynamisme et à l’engagement de nos fidèles actifs dans la vie de la société. Nous portons le souci du bien commun. »

Et, dans le domaine économique, de se référer au pape François : « L’économie est au service de l’homme parce que c’est l’homme qui est au centre de tout. Le nier, notamment dans l’entreprise, est toujours un risque. Dans les débats sur l’objet social de l’entreprise, on ne saurait oublier la place de ceux qui y travaillent et qui sont appelés par ce travail à déployer leur humanité en trouvant un sens à leur travail. »
Plus que jamais ces paroles nous appellent à prendre notre part dans le dialogue fécond entre l’Église et la société, et à donner du sens à nos choix de vie individuels et collectifs. C’est vraiment le « vivre et travailler autrement » que propose le MCC.

Tristan et Patricia Lormeau

2018-04-25T08:51:33+00:00