«Toute vie humaine est vocation»

////«Toute vie humaine est vocation»

C’est autour de cette belle formule du pape Paul VI que Bernard Bougon, notre aumônier national, nous a invités à réfléchir ce samedi 17 novembre. A l’occasion de la journée de réflexion du secteur d’Angers qui était consacrée au sens spirituel de nos responsabilités professionnelles, familiales, sociales et ecclésiales.


Pourquoi revenir aujourd’hui sur ces mots employés par Paul VI dans son encyclique Populorum progressio ? C’est que nous sommes aujourd’hui accaparés par de nombreux engagements professionnels, familiaux, ecclésiaux ou sociaux. La somme de ces responsabilités parfois nous dépasse… Or, notre vie est vocation car elle est réponse à un appel. C’est pourquoi tous les modèles de croyant que nous donne l’Écriture ont fait de leur vie une réponse à l’appel de Dieu. A chaque fois, Dieu appelle à créer du lien avec d’autres pour une œuvre de vie. Ainsi, Moïse est appelé à libérer le peuple d’Israël de la servitude d’Égypte. Pour nous il s’agit de poursuivre cette œuvre de Dieu là où nous sommes engagés. Pouvons-nous nommer les appels que nous avons reçus ?

Notre foi et notre espérance doivent nous faire croire que Dieu donne toujours les moyens de la mission. A Salomon, il donne « un cœur intelligent et sage » pour gouverner le peuple. Et nous quels dons et aptitudes avons-nous reçus pour remplir nos missions ?

« Les Chrétiens ont pour vocation de montrer qu’il ne peut pas y avoir de cloisons étanches pour un chrétien entre sa vie personnelle, son activité professionnelle et sa participation à la vie de l’Église. Au motif que toute réalité humaine – en tenant compte de ses lois propres – a été rachetée par le Fils de Dieu fait homme, mort et ressuscité pour nous et notre salut » (Jean-Paul II, lettre au 18e congrès de l’UNIAPAC en date du 21 septembre 1989). Notre participation à un mouvement comme le MCC nous aide-t-elle à reconnaître l’Esprit du Christ à l’œuvre dans nos vies ? Croyons-nous que nos activités contribuent à cette œuvre de salut ?

JLM, responsable du secteur d’Angers

Pour en lire plus

2012-12-13T17:51:13+00:00